Sport régional Avec sa victoire à Sprimont et le nul de Liège à Ciney, le RWDM s’envole vers le titre.

Sur un terrain recouvert en grande partie par la neige, le RWDM est parvenu à éviter le piège tendu par Sprimont. Patients, les Molenbeekois ont fait sauter le verrou local en seconde période. "Avec de telles conditions, il n’était pas évident de se mettre dedans", débute Geoffrey Cabeke. "Nous qui privilégions le jeu rapide au sol, nous avons dû nous adapter en développant un football plus direct. Au final, on s’en est bien sorti."

Efficaces devant, les Molenbeekois l’ont également été derrière. "Nous nous sommes créé pas mal d’occasions, sans rien concéder à notre adversaire. C’est également un motif de satisfaction."

L’autre bonne nouvelle du week-end, elle est venue du côté de Ciney où le RFC Liège a abandonné deux unités. "Cela nous offre un petit extra, même si, comme on le répète souvent, on ne regarde pas les résultats des autres équipes. On sait que le principal adversaire du RWDM, c’est le RWDM lui-même. À nous de ne pas nous enflammer, de continuer à jouer les uns pour les autres, à se battre non pas pour son équipier mais pour son ami. Car c’est ce que nous sommes, une bande d’amis."

Et pour ça, le RWDM peut compter sur l’expérience de joueurs qui ont connu le football professionnel et ont appris à gérer ce genre de situation. "Grâce à notre expérience, on parvient à ne pas s’énerver quand le ballon ne rentre pas, comme ce fut le cas en première mi-temps à Sprimont. Tout le monde reste calme."

Le retour de Vincent Vandiepenbeeck va apporter une touche supplémentaire à ce niveau-là. "On a vu dans les quelques minutes qu’il a jouées samedi, toute sa hargne et son envie. Son retour va apporter encore plus d’expérience et augmenter la concurrence, ce qui devrait encore élever le niveau de l’équipe."

En accentuant encore son avance sur le RFC Liège, le RWDM a fait un pas de plus vers le titre. Un moment que Geoffrey Cabeke veut vivre avec son frère Anthony. "J’ai vécu ce titre en tant que spectateur, la saison dernière ; j’aimerais le connaître en tant que joueur. Avec mon frère, nous rêvions d’évoluer à nouveau ensemble dans ce stade, on rêve désormais de fêter un titre ensemble."