Centre À l’aube d’une 3e année en D3, les Verriers s’apprêtent à vivre une saison de transition(s)

À tous les étages, les Verriers s’apprêtent à vivre une saison de transition. Au niveau de l’école des jeunes, l’incontournable Dominique Debauque cède le poste de responsable technique à Frédéric Cicero. "Malgré ce changement, notre vision ne change pas. Nous continuerons d’amener les jeunes vers l’élite nationale, tout en jouant un rôle social dans notre commune", lance le nouveau directeur.

À côté de ce changement majeur, un autre chantier se profile, au propre comme au figuré. En effet, les infrastructures du Scailmont s’apprêtent à faire peau neuve. "Quatre nouveaux vestiaires vont être créés, un local technique, un local dédié aux arbitres et une salle de réunion verront également le jour en fin de saison prochaine", avance l’échevin des Sports, Bruno Pozzoni (PS). "Sans oublier que l’actuelle buvette va être dédoublée. Les travaux généreront beaucoup de mouvements. Tout un chacun devra se montrer patient." Toutefois, le site manageois va se moderniser sans que le club ne soit délocalisé durant la période des travaux.

C’est donc entre pelleteuses, brouettes et autres bétonneuses que les Verriers entameront leur troisième saison en D3 amateurs. "Michel Errico, qui était notre premier choix, succède à Jean-Louis D’Acchille à la tête de l’équipe première", rappelle Brandon Lattuca, responsable de la communication. "Tout comme l’année dernière, nous avons privilégié la stabilité. C’est pourquoi 16 joueurs du noyau de la saison précédente sont conservés."

À ceux-ci viennent s’ajouter les recrues que sont Cuche (Charleroi), Scohy (Solre), Reversez (Soignies), Dauby (Quévy-Mons) et Di Giugno (Aische) ainsi que quatre jeunes : Thijs, Chibane, Adan et Paquot.

Si les Manageois se veulent ambitieux, ils refusent toutefois de nommer clairement leur ambition. Le maintien restera la priorité… mais, comme le veut l’expression, l’appétit vient en mangeant.