Centre

1-6 à Spy, la Raal a fait ce qu’il fallait : marquer beaucoup de buts. Seul manque un point pour que les Loups soient champions

Le feuilleton Spy-Raal a bien pris fin mercredi soir avec la large victoire des Loups à Namur qui avait fait le plein pour l’occasion. Avec pour la première fois Sbaa à la tête de l’équipe, les Spyroux n’ont pas eu voix au chapitre.

"On a fait le boulot mais on aurait pu marquer encore plus. Au final, le plus important, c’était le premier but", commentait Frédéric Taquin, l’entraineur.

Taquin se veut moqueur mais également concentré. Il ne faudrait pas en effet que sa meute loupe la dernière marche. Et même si La Louvière aura moins de jours de récupération que son prochain adversaire, les Loups n’ont qu’un seul objectif. "Terminer le boulot !" lance le coach. 

Finalement, le seul danger pourrait être la pression que les Louviérois se mettraient eux-même. "On va la gérer. On a nos cartes en mains. Ce ne sera que du bonheur. Après, je devrai attendre la reprise pour retrouver les supporters. Je suis amoureux."