Centre Face aux assauts couvinois, Maverick Debauque fut aussi très inspiré

L’équipe locale s’octroya les meilleures possibilités durant la première période mais on ne pouvait parler d’occasions. Exception toutefois d’un centre de Sirat repris par Pratz mais que Debauque, attentif, détourna. Sur une de ses rares actions aboutie, le Stade Brainois trouva l’ouverture grâce à Cochez après un bon travail de Vanhorick.

Juste avant le repos, le gardien brainois se détendit sur un coup franc prolongé par Ndikumana. La seconde période fut une longue domination namuroise. Cette fois, cela chauffa devant la cage de Debauque mais celui-ci et ses arrières restèrent appliqués jusqu’au bout, offrant un 4e tour à leur club.

"Un 4e tour, c’est plaisant. Mais ce qui l’est plus encore, c’est d’avoir vu 15 mecs se livrer et faire cause commune. Ils ont démontré une belle continuité avec le travail et les efforts faits en semaine. Le groupe a affiché un bel esprit d’équipe dans les moments difficiles de pression offensive adverse. Je tire mon chapeau au banc. Les trois remplaçants sont montés le couteau entre les dents et on n’a pas vu de différence", analysa David Bourlard, le coach brainois très satisfait.

Mike Shanon

Couvin : Toubeau; S. Vanhorik, Nsingi Bibuangu, Ndikumana, Sirat; Hallaert (82e Wackers), Charlier, Davrichov, Servidio; Sias (46e Deppe), Pratz.

Braine : Debauque; Strypens, Mabchour, Duhot, De Luca; Michel, Papassarantis, M. Vanhorik (88e Brison), Nicaise (63e Deliboyraz), Cochez (79e Crauwels); David.

arbitre : M. Lobet.

avertissements : Nicaise, Ndikumana, Papassarantis, Michel.

les buts : 36e Cochez (0-1).