Centre

Hoogstraten - La Louvière-Centre - Sa. 20h / L’URLC se déplace en terre anversoise pour poursuivre le parcours


La Coupe de Belgique depuis un an revêt un intérêt tout particulier à La Louvière-Centre. Personne n’a en effet oublié le match au Sporting de Charleroi en 16es de finale.

À deux tours de revivre pareille expérience, l’URLC doit d’abord se farcir Hoogstraten. "Une équipe de D2 flamande qui possède un vrai buteur avec Bokila puisque c’est lui qui a marqué tous les buts de son équipe en Croky Cup", commence Xavier Robert, l’entraîneur louviérois.

Évidemment dans les travées du Tivoli, on ne peut s’empêcher d’imaginer une grosse affiche dans quelques semaines. "Même s’il faut avant tout prendre match par match. Pour ma part, avant notre début en championnat, je préfère penser à pouvoir disputer un match au Tivoli plutôt que de penser à une éventuelle affiche par après; pour les supporters, ce serait une belle récompense. Mais évidemment, les joueurs en parlent de cette opportunité et ce serait enrichissant pour le staff et le club. Cela ne doit pas être la seule source de motivation. La Coupe présente en tout cas l’avantage de nous donner de vrais matches."

Pas gâtée avec le tirage au sort, La Louvière-Centre est contrainte à un 3e déplacement en autant de matches en Coupe de Belgique. Une situation pas évidente pour les supporters. Raison pour laquelle la direction a à nouveau offert le déplacement à ses partisans pour samedi soir. "Le président est une personne au grand cœur et ça rejoint ce que je ressentais lorsque je suis arrivé. Pour les supporters, il est important de les accompagner. Ils sont heureux grâce à nos résultats."

Même si la Coupe de Belgique n’est pas un objectif, le calendrier des Loups version Kazanci pourrait être bouleversé puisqu’Hamoir, l’adversaire de la première journée, est aussi encore engagé en Croky Cup. "Je ne veux plus que des matches officiels. Ne maîtrisant pas le sort d’Hamoir pour la semaine prochaine, autant nous qualifier directement pour le 5e tour", rigole le Français.