Charleroi Le Bouffiol a remporté le trail du Bois du Prince, "le plus cool" de l’année


 Avec une arrivée dans le jardin de particuliers, une ambiance pique-nique d’après-course et de la musique reggae et lounge diffusée sur le site, le trail du Bois du Prince, organisé dimanche matin pour la première fois par l’association Mauvaise Herbe, en partenariat avec les résidents de l’habitat groupé, peut revendiquer le titre de trail le plus cool de l’année. Pour une raison logistique, les inscriptions étaient volontairement limitées à 300.

À l’arrivée , tous les traileurs louaient la beauté du circuit (passages de rivières, rochers, petits ponts à franchir…).

Nicolas Colonval, l’instigateur de l’événement, avait veillé à les faire passer dans des endroits que même les habitués des lieux ne connaissaient pas.

"Je savais que l’organisation serait parfaite puisque Nicolas était à la manœuvre , soufflait Cédric Pasque, tout sourire après avoir remporté la course de 20 km (1h34’06’’). Avoir pu gagner sur ce circuit magnifique mais assez exigeant est très satisfaisant… et surprenant ! Je ne m’attendais pas à avoir d’aussi bonnes sensations."

Le Bouffiol n’avait plus remporté de course depuis plusieurs mois. "Je ne sais d’ailleurs plus de quand datait ma dernière victoire. En trail, il me semble que je dois avoir une dizaine de victoires, mais celle-ci est particulière car j’ai habité Marcinelle pendant 20 ans."

François Timmermans , sacré sur le circuit court (12.5 km en 57’58’’), a bénéficié d’un lièvre de luxe, Nicola Bucci, l’un des meilleurs traileurs belges. Le Nalinnois était là, sans dossard, pour ouvrir la course. "Il s’est adapté à mon rythme, précisait François. Et heureusement, car je n’aurais pas pu m’adapter au sien !"