Charleroi La gagnante du Trail’Heure réalise elle aussi une grosse saison

Avec Bérengère Malevé et Emilie Loriaux, la Thudinie possède parmi ses résidents deux des meilleures traileuses belges. Dimanche, au Trail’Heure, c’est Emilie qui s’est mise grandement en évidence en étant la première athlète féminine sur la distance de 36 km (3h40.20).

"Je n’avais encore jamais gagné à Ham-sur-Heure car bien souvent Bérengère est dans la course !, rigolait-elle. Si, bien évidemment, cette victoire me fait plaisir, je ne la classerais pas parmi mes plus belles. Je sors d’un gros bloc d’entraînement et la forme n’y est pas vraiment. De plus, j’ai une petite douleur à la cuisse qui m’a empêchée de me donner à 100 %. Néanmoins, une victoire en situation de faiblesse est toujours bonne à prendre."

Quelques jours plus tôt, Emilie s’était classée 5e dame (2e de sa catégorie des séniores) en 3h15.10 à La Plagne sur la 6D Lacs, une course de 27 km avec 1.600 m de dénivelé positif remportée d’ailleurs par Bérengère.

"Là, j’étais vraiment ravie, surtout de mon temps que j’ai amélioré de 23 minutes !" Elle s’était déplacée en Savoie avec le Team Trakks. "En faire partie donne envie de se dépasser et de donner le meilleur de soi aux entraînements. Et si je continue à m’améliorer, je le dois aussi au suivi permanent de Paul Timmermans."

Alors que se profile doucement pour elle la fin de saison, le bilan est d’ores et déjà positif. "Je retiens aussi ma 4e place à la Bouillonnante et mon temps de 6h50 sur le 48 km du Cortina Trail dans les Dolomites. Je visais 7h15."

Dernier objectif de l’année : l’OCC à Chamonix (UTMB) fin août. "Je l’ai déjà courue deux fois en 2014 et 2015 mais, depuis, la distance et le dénivelé ont augmenté."