Charleroi Les Dogues pourraient gâcher la fête du leader du RWDM

Le RWDM ne compte qu’un seul revers en championnat, c’est face à l’Olympic de Charleroi. Hasard du calendrier ou pas, c’est contre les Dogues que les Molenbeekois vont tenter de décrocher le titre, ce samedi. À la Neuville, le président des Carolos espère que ce choc sera une belle propagande pour le football.

Adem Sahin, quel est votre état d’esprit, avant de recevoir le leader ?

"Je suis très content. On va pouvoir compter sur une belle affluence. Il va y avoir du monde, de nombreux supporters. Au niveau financier, c’est également une rentrée intéressante."

Vous avez accordé une place de choix aux supporters adverses ?

"Si on avait joué le titre, on aurait sans doute pensé autrement. Mais, ici, il est normal de laisser une chance aux Molenbeekois de profiter de leur fin de saison."

Malgré tout, vous allez tout faire pour gagner ?

"Évidemment ! J’espère que mon groupe va à nouveau tenir la dragée haute au RWDM. C’est un minimum pour tous nos supporters. Ce sera un match difficile. Mais je veux une belle rencontre de football."

L’Olympic est le seul adversaire qui a pris le meilleur sur le futur champion ?

"C’est la preuve que le groupe est de qualité. On n’a malheureusement pas toujours bien géré les choses. On ne peut plus décrocher le titre. On doit désormais espérer la montée, via le tour final."

Il faudra une autre prestation que celle face à Liège.

"Contre le FC, il ne faut pas regarder le score. Mais il est vrai que j’espère un tout autre résultat contre le RWDM. On doit faire le plein de confiance, avant d’aborder la phase finale de notre saison."

La montée reste l’objectif ?

"Plus que jamais ! J’ai confiance en mes joueurs et mon staff. J’espère qu’ils vont sortir une grosse prestation."


"1.500 supporters molenbeekois"

Vu que le RWDM peut être champion, ce samedi, l’Olympic de Charleroi a autorisé la vente de plus de 2.000 tickets à ses adversaires. "Ils devraient être 1.500", lance Charles Beugnies, le secrétaire des Carolos. "C’est formidable de pouvoir remplir la tribune debout."L’homme n’a plus en mémoire une telle affluence adverse depuis longtemps. "Il y aura plus de supporters de Molenbeek que de fans de Charleroi, samedi soir." La police accompagnera les autocars qui devront transiter par la rue de la Blanchisserie. "En ce qui concerne nos supporters, ils devront acheter leur ticket samedi, entre 15 h et 16 h, car le guichet sera fermé le jour du match."