Charleroi Hamme battu, les hommes de Czernia accrochent in extremis la 13e place.

L’enjeu de cette rencontre était connu : afin de pouvoir in extremis participer aux barrages pour le maintien, les Châtelettains devaient s’imposer chez des Anversois démobilisés et espérer une défaite à domicile de Hamme face à une équipe de Dessel déjà assurée de prendre part aux playoffs pour le titre.

Le début de rencontre était équilibré, mais après 20 minutes, Galvez Lopez héritait d’une toute belle opportunité. Malheureusement pour lui, l’ex-Zèbre croisait trop son envoi. Les Carolos insistaient et un coup franc astucieux de Ladrière filait juste à côté, une reprise de la tête de Khaida connaissant ensuite le même sort.

Après la pause, Heist mettait le nez à la fenêtre avec une reprise de Webers qui ne passait pas loin de la cible. Le but d’ouverture tombait dans l’autre camp, la superbe volée de Vanderbecq ne laissant aucune chance au portier visité.

Les Loups reculaient quelque peu en fin de partie, mais parvenaient facilement à conserver leur avantage jusqu’au bout.

Et comme Hamme s’inclinait dans le même temps, les hommes de Czerniatynski décrochaient in extremis la place de barragiste. Les Carolos joueront le tour final avec deux clubs de D2 amateurs néerlandophones, et un cercle de D2 amateurs francophone, survivants du 1er tour.

Heist : Van Aerschot; Wijns, Webers, Engelen, Tambeur; Regnier, Englebert (75e Bambi), Sols (46e Lokando), Napoleone; Troonbeeckx, Ventose (57e Kabeya).

Chatelet: Minsart; Thibaut, Vander Cammen, Castellana, Afflisio; Charlier, Khaida, Vanderbecq (86e Walbrecq), Galvez Lopez (90e+1 Mazinga), Ladrière; Lorenzon.

Arbitre : M. Chaspierre.

Avertissements : Vander Cammen, Webers, Charlier, Vanderbecq, Engelen, Regnier.

Le but : 56e Vanderbecq (0-1).