Charleroi

Le coureur de Frasnes-les-Gosselies, vainqueur samedi à Romedenne sur la petite distance, retrouve des couleurs

Blessé à la cheville de décembre à mars, Robin Graux retrouve la forme aux premiers jours de l’été. Samedi après-midi, sous une chaleur parfois étouffante, le coureur de Frasnes-lez-Gosselies a remporté la manche du challenge Guérit à Romedenne sur la courte distance (5.6 km en 19.59).

Cette course lui réussit bien puisqu’il l’avait déjà remportée l’an dernier en signant le record de l’épreuve. "C’est une chouette victoire même si je n’ai pu améliorer mon chrono de 19.32, raconta-t-il. Il faisait chaud et j’ai dû prendre quelques minutes à l’arrivée pour retrouver mes esprits. Dans des conditions pareilles, mes sensations n’étaient pas au top. C’était vraiment dur, plus dur que l’an dernier. En plus, Benjamin Deharbes, que je ne connaissais pas, m’a vraiment forcé à puiser dans mes réserves. Il a vraiment un tout bon niveau et le fait qu’il soit en tête du challenge sur les courtes distances ne m’a donc pas surpris. Ma victoire n’en est que plus belle."

Jusqu’au 3e km , Romain Pierret et Christophe François les ont accompagnés mais ensuite Robin a augmenté le tempo et seul Benjamin a pu le suivre. Robin a placé une nouvelle petite accélération en fin de parcours.

"L’objectif ce samedi était de faire de la vitesse. J’aimerais considérablement améliorer mon record sur 10 km qui n’est que de 35.31. J’espère y parvenir dans un mois à Beauraing."

Depuis peu, il s’entraîne sous la houlette de Fernand Brasseur. "Je fais aussi des triathlons. Je me suis classé 18e au promo de l’Eau d’Heure sur 349 athlètes inscrits dans un chrono de 1h04.33. Je n’étais sorti de l’eau qu’en 74e position mais j’ai su revenir dans le coup en vélo en remontant dans le Top 30 puis en ayant de bonnes jambes à pied !" Son prochain triathlon sera Gérardmer le premier week-end du mois de septembre.