Charleroi La Girls Foot Academy, avec le soutien du club de Monceau, est sur de bons rails

Il y a un peu plus d’un mois, Giovanni Dolore et Karine Van Waetermeulen décidaient de lancer la Girls Foot Academy, avec le soutien du club de Monceau. Désormais, les filles peuvent profiter de leur propre club, avec différentes équipes de différents âges.

Il était intéressant de faire le point sur ce projet, qui témoigne encore un peu plus du développement du foot féminin. "C’est bien lancé", insiste le responsable de la structure. "On peut déjà aligner une équipe première, avec vingt-trois filles."

Une formation qui pourrait rivaliser avec les meilleures. "On verra. Mais les premiers entraînements et matches sont encourageants. On sort d’un beau tournoi à La Louvière, avec une troisième place sur douze. On a mis un staff en place et les joueuses ont de la qualité."

Dans cette académie, on peut retrouver des joueuses expérimentées et des novices. "C’est ça l’intérêt. On compte également surfer sur la vague de la Coupe du Monde pour étoffer l’offre."

Vers une structure 100 % féminine

En l’espace de six semaines, le club a enregistré soixante-huit inscriptions. "C’est très bien pour une première."

La volonté est donc de créer différentes catégories d’âges. "On a désormais une équipe de transition. Il faut savoir que les filles peuvent jouer avec les garçons jusqu’à l’âge de 14 ans. Après, elles devaient directement s’acclimater à l’équipe première. Désormais, on alignera une formation 14-17. On va pouvoir préparer nos joueuses. On peut compter sur huit formations du genre dans la région. On va créer un mini-championnat durant une année."

Le club aura également une formation cinq contre cinq et une équipe de jeu à huit. "Ces groupes évolueront dans le championnat des garçons. C’est une belle première. On va continuer à développer ce club. Le but est d’avoir une structure entièrement féminine."