Charleroi Trois courses, trois victoires pour Lahcen El Matougui.

Le boulimique Sébastien Mahia a désormais un sérieux concurrent ! Lahcen El Matougui a couru et remporté trois courses ce week-end. Le Lodelinsartois a débuté son programme infernal à Thuin vendredi soir, au jogging des Zonards, une course hors challenge de 8,4 km (30.39, 215 partants).

Il a enchaîné le lendemain après-midi avec la manche du challenge Guérit à Rance sur la distance de 14,2 km (49.41, 203 coureurs). Enfin, il s’est aligné dimanche au Grand Jogging d’Ittre sur le 10 km (34.58, 402 partants).

"Ce n’est pas la première fois que je remporte trois courses en un week-end, commente-t-il sobrement. Je dois déjà l’avoir fait trois ou quatre fois, mais honnêtement je ne me rappelle plus trop. Je fais trop de courses ! Je ne sais d’ailleurs pas où en est actuellement mon compteur victoires mais je compte bien continuer à l’alimenter !"

Sa plus belle course de l’année, il l’a faite, selon ses dires, au semi-marathon de Namur. "J’avais couvert la distance en 1h12.50. C’est aussi une victoire spéciale car j’y avais devancé d’une dizaine de secondes mon frère jumeau Mourad."

Son programme de courses, Lahcen l’élabore soigneusement. "J’essaie de me rendre dans les courses où je crois qu’il y aura de la concurrence. Parfois c’est le cas, parfois pas. On ne sait jamais sur qui on va tomber mais c’est vrai que de me mesurer à de très bons coureurs me stimule."

Après quelques heures de repos, Lahcen avait déjà repris le chemin de l’entraînement et de la salle de musculation ce lundi. Pour préparer son prochain week-end qu’il espère tout aussi prolifique !