Sport régional

Le club a réagi via son site internet : il organisera une conférence de presse la semaine prochaine.

Interdit d’activités sportives depuis lundi par l’Union Belge, le White Star avait jusqu’à jeudi minuit pour se mettre en règle et donc payer les sommes dues à ses deux anciens joueurs Christian Kinkela et Mike Vanhamel, après avoir déjà dû le faire précédemment pour Leandro Zorbo et Aurélien Joachim. Mais il ne l’a pas fait et toutes ses équipes représentatives ont donc été sanctionnées par une défaite sur un score de forfait. Pour ce qui est de l’équipe première, cette décision tombe mal puisque cette dernière devait accueillir ce week-end le Patro Maasmechelen, son adversaire le plus abordable sur le papier d’ici la fin de la saison, alors qu’elle est en pleine lutte pour éviter la culbute à l’étage inférieur.

Le club, qui risque la radiation s’il est contraint au forfait trois fois de suite, a réagi via son site internet en annonçant qu’il tiendrait une conférence de presse la semaine prochaine. Dans le même communiqué, on peut toutefois déjà trouver certains éléments dont on se doute bien qu’ils seront évoqués au cours de cette future conférence de presse. Reste à savoir si cela aidera le club à avancer dans ce dossier et à plaider sa cause auprès de la commune de Molenbeek, laquelle vient d’annoncer son intention de revoir la répartition des infrastructures dans le cadre de la cohabitation entre le White Star Bruxelles et le RWDM.