Sport régional Formé à Virton, Mayron De Almeida (22 ans) quitte le club tourangeau après un an et demi.

Footballeur à l’Excelsior Virton durant onze saisons - quatre avec Frank Defays - Mayron De Almeida a quitté le club l’été 2016. La pépite choisit l’exil. Direction Tours FC en Ligue 2 française pour le milieu de terrain (côté droit).

"Les deux mondes sont incomparables. Les infrastructures de Tours sont impressionnantes et le budget est aussi différent", sourit-il. "J’avais été très bien accueilli. L’entraîneur Fabien Mercadal m’accorda du temps de jeu lors des matches amicaux. J’avais marqué face à Bordeaux."

Une entame prometteuse ne devait pas masquer la réalité. "Il y a un bon niveau d’écart entre les deux clubs. Il avait été convenu de prendre mon temps pour digérer la transition. Je suis parfois monté au jeu. Le premier tour, ça allait."

Le limogeage du coach changea la donne en janvier. Nourredine El Ouardani prit le relais. "L’équipe aligna dix matches sans défaite et assura son maintien. Il était compliqué de bouleverser cet équilibre (retrouvé). Je ne fus jamais titulaire mais, pour une première campagne, il n’y avait pas de quoi être mécontent. Physiquement, tactiquement, dans le fait d’effectuer le bon choix avec le ballon, j’ai progressé."

Les transferts furent nombreux au TFC en juillet. "L’effectif comptait 31 joueurs. Même pour s’entraîner c’est beaucoup. J’ai vite compris que le club ne comptait plus sur moi. Il aurait pu me le dire. J’ai continué à m’entraîner."

À défaut d’humer les pelouses de L2, Mayron De Almeida arpenta celles de CFA 2. "Le niveau du championnat est un petit cran au-dessus de celui des Espoirs de Virton. On y trouve la réserve pro de Caen, Orléans ou Châteauroux. J’ai disputé vingt rencontres, inscrit neuf buts et donné sept passes décisives."

Ces excellentes statistiques ne changent rien. "Rester à Tours était inutile. Avec mon manager Christian Gérard, on a résilié à l’amiable mon contrat qui portait encore sur six mois. J’ai tout donné. Sincèrement, j’aurais mérité de recevoir ma chance en équipe A." Le Belgo-Portugais entend rebondir dès le mois de janvier.