Sport régional

Le club louviérois se veut intransigeant après les incidents de samedi aux Francs Borains


Suite aux débordements survenus après la rencontre face aux Francs Borains, la Raal, via son président Salvatore Curaba, avait promis des actions fortes pour éviter que de tels incidents se reproduise à l'avenir.

Dès lors, jusqu'à nouvel ordre, la direction louviéroise a décidé de :

  • Fermer totalement la Tribune 2
  • Interdire l'accès au stade aux groupes de supporters

En plus de cela, les personnes qui auront été identifiées par les autorités comme étant coupables de faits de violence ou dégradations lors de l'incident seront interdites de stade.

"Nous sommes conscients qu'il s'agit d'une décision difficile et pénalisante pour certains supporters et autres ultras. Tous ne sont pas en tort. Des innocents seront sanctionnés à cause d'une poignée de fauteurs de troubles. Même si cette décision est prise à contre-cœur à l'encontre de ces innocents, l'ampleur des débordements nous oblige à prendre des mesures fortes", indique le club dans un communiqué.

"Ces mesures seront appliquées jusqu'au moment où un accord aura été trouvé avec les groupes de supporters. Il est question de signer une charte et de mener une réflexion sur la gestion des membres de ces groupes. Au niveau du club, nous envisageons la mise en place d'une carte de supporter obligatoire pour accéder au stade. Celle-ci pourra être confisquée au moindre débordement constaté."

Devant ce choix radical, les représentants des deux groupes ont fait preuve de sincérité. En aucun cas, les groupes de supporters ne tolèrent les débordements survenus le week-end dernier. Conscients des risques et des conséquences de ces actes, ils s’engagent à prendre des mesures fortes et à exclure de leur groupe les membres violents qui ont envahi le terrain samedi dernier. Une communication officielle des Green Boys et du Wolf-Side est notamment attendue.

Ce mardi soir, une nouvelle réunion est prévue entre le club, les supporters et la autorités communales. Durant les prochains jours de la semaine, d'autres rendez-vous sont pris avec les groupes. Il est convenu de rédiger une charte du supporter que toutes les parties s'engagent à signer.

Vendredi, si et seulement si des avancées sont constatées, il sera décidé de poursuivre ou non l’interdiction d’accès aux travées du Tivoli.

De leur côté, la Ville et la Police de La Louvière s'engagent à poursuive les individus qui ont pénétré sur la pelouse et commis des actes scandaleux. Certains d'entre eux ont déjà été reconnus. Des interdictions de stade sont prévues, au même titre que de lourdes sanctions. Enfin, la Raal La Louvière envisage de porter plainte contre X.