Liège Le jeune Liégeois, récent 2e des 20 Km de Bruxelles, s’est imposé en U23 lors des Mondiaux au Danemark

C’est après une séquence de travail que nous avons rencontré Arnaud Dely, jeune et talentueux nouveau champion du monde de cette discipline encore méconnue qu’est le duathlon. C’est une épreuve mixte qui combinait 9,2 km de course à pied, 37 km de vélo sur route et de nouveau 5 km de course à pied. La compétition, qui se tenait ce 6 juillet à Fyn, au Danemark, a souri au jeune Liégeois qui s’était déjà bien illustré en terminant deuxième des récents 20 Km de Bruxelles. À 21 ans à peine, un bel avenir lui est promis.

"Quelle belle victoire ! Je visais au mieux un podium en U23 et un Top 15 en élites et me voici champion du monde et 5e au scratch. Au départ, j’avais pour consigne de me mettre à l’avant, mais pas devant. J’ai vu qu’il y avait un bon groupe de rouleurs et je me suis calé avec eux. Je suis sorti 3e de la première transition et on a formé un petit groupe entre la tête et le peloton. Le vélo, c’est mon point faible mais je me suis bien accroché et on a peu à peu créé des écarts avec les poursuivants. De plus en plus, dans ce genre de course, c’est à vélo que l’on fait la différence. Je termine 7e du vélo et, dans la dernière section à pied, j’ai eu un début de crampes. Ça m’est hélas déjà arrivé. Ici, pas question de marcher ou de m’arrêter : il fallait y aller, encore et encore. J’ai tout fait pour penser à autre chose et je termine 5e au général. C’est fou !"

Arnaud Dely a beaucoup travaillé pour arriver là, que ce soit avec son club du WATTS ou lors de compétitions à l’étranger où il a constaté qu’il talonnait de plus en plus les meilleurs de la discipline. Ici, à Fyn, une image forte restera gravée à jamais dans sa mémoire.

"À vélo, on doit effectuer un demi-tour à la mi-course. C’est là que j’ai pu voir que des favoris étaient derrière moi et que les écarts étaient impressionnants. Ça m’a donné un bon coup de boost pour la suite de l’épreuve."

C’est donc sans doute avec un rôle de favori qu’Arnaud Dely se lancera en octobre sur les Championnats d’Europe à Ibiza, avec, on l’espère pour lui, une nouvelle étoile à son palmarès.