Liège

La parenthèse coupe de Belgique refermée, Aubel doit désormais concentrer toute son énergie sur un championnat qui vient donc de le contraindre à disputer deux rencontres d’alignement. Battus à Fize la semaine passée (2-0), les Aubelois ont cette fois saisi la balle au bond pour lancer leur campagne. 

Mais que le succès d’Aubel s’est dessiné dans la douleur ! « Je vous avoue que je pousse un gros ouf de soulagement. J’ai vu quelques-uns de mes joueurs fatigués » reconnaît Michaël Mager, confirmant ainsi les difficultés rencontrées par les Aubelois pour se débarrasser de l’opposition. « Nous avons cruellement manqué de lucidité et de jutesse dans nos passes. Je m’y attendais aussi : le jeu un peu plus nerveux développé par Cointe a joué sur la qualité du match. Disons que tout n’était pas réuni pour assister à une bonne rencontre de foot » estime l’entraîneur aubelois.

Cointe s’est livré sans le moindre complexe et s’est montré (au moins) aussi dangereux que son adversaire, mais son côté joueur a aussi fini par se retourner contre lui. Aubel a d’ailleurs mené à trois reprises, en inscrivant son premier but sur penalty, tout comme Cointe d’ailleurs. Les Herbagers n’ont pourtant jamais su garder leur longueur d’avance plus de dix minutes. Sauf quand Nijhof, à la conclusion (facile) d’un mouvement de Mauclet, a définitivement rendu l’avance à ses couleurs (66e). « J’ai bien senti que l’énergie émotionnelle dépensée en coupe pesait encore dans les esprits, concède Michaël Mager. C’est le genre de match qu’il faut aussi être capable de gagner sans y mettre la manière. Nous y sommes parvenus et c’est une bonne chose. »

AUBEL : Stassen, Smits, Roex, Willem, Pesser, Mutsinzi, Meunier, Galère (87e Binot), Mauclet, Nijhof (67e Meessen), Van Melsen.

COINTE : Degeer, Honnay (79e Gambini), Mornet, Krawczyk, Delville, Cotteleer, Carrein, Garufo, Marcuccio (64e Bonanno), Masy, Von Buxhoeveden.

ARBITRE : M. Counen.

AVERTISSEMENTS : Mutsinzi, Nijhof, Roex ; Carrein, Krawczyk, Honnay.

EXCLUSION : 87e Cotteleer (2j).

LES BUTS : 11e Van Melsen sur pen. (1-0), 19e Garufo sur pen. (1-1), 47e Mauclet (2-1), 52e Marcuccio (2-2), 66e Nijhof (3-2).