Liège Six clubs liégeois sont engagés dans le championnat de basket de D3 nationale (TDM2). Lors de la première journée, un seul d'entre eux l'a emporté: Comblain a battu Vilvorde (82-73). Les autres se sont inclinés, parfois très lourdement.


Certes, on s'attendait à des débuts difficiles pour Sprimont (battu 45-66 par De Pinte), où Vincent Degives, le nouveau coach, avait dit que son équipe n'était pas prête. On savait aussi que ce serait très difficile pour Belleflamme, montant et très déforcé, à Neufchâteau, descendant (81-58).

On attendait par contre de Ninane qu'il démontre ses ambitions dès le premier match face à Louvain mais l'équipe de Mark Hawley s'est inclinée 64-73. Derrière Yannick Moray et Xavier Colette, on n'a pas vu grand monde se manifester.

Spa espérait beaucoup mieux de son premier match contre Falco Gand (64-72) et Esneux ne savait pas trop à quoi s'attendre en recevant Hasselt mais a très vite compris que ce genre d'équipes arrive hyper-préparé au rendez-vous (57-92).

"Il faut être réaliste, nous allons tous souffrir", dit Didier Longueville, le coach esneutois. Il n'y a pas, en Province de Liège, suffisamment de talent pour alimenter 6 équipes de D3. Tout est dilué et chacun va devoir lutter avec ses armes pour éviter les places descendantes."