Liège Le vainqueur de l’épreuve d'Ampsin s’est décidé à la dernière minute. Et ça lui a bien réussi

Au départ, Geoffray Gillet devait courir à Tessenderlo ce lundi, pour une épreuve toujours très relevée. Mais il a changé d’avis à la dernière minute. 

"Quand j’ai vu que c’était 18 € d’inscription, j’ai annulé, c’est une question de principe. Je trouve cela honteux, tout simplement ! Je me suis donc dit que j’irais courir à Ampsin, en mode entraînement en résistance."

Mais c’est bien mal connaître Geoffray et son envie de dépassement. 

"Quand j’ai vu la concurrence sur la ligne de départ (Arnaud Renard, Gert Theunis, Stephen Radelet, Fredy Loncar), je me suis dit qu’il y avait un coup à tenter. Et surtout, j’étais en présence de Lahcen El Matougui dont le palmarès 2018 est éloquent. Après un round d’observation d’une quarantaine de secondes, je me suis lancé. Malgré les boulets frites de vendredi après la victoire des Diables, j’ai rejoint Lahcen après 800 m. On a ensuite couru ensemble jusqu’au 3e km. C’est à ce moment que j’ai placé mon attaque, dans cette longue côte boisée de 2 km. J’ai senti qu’il n’arrivait pas à rester au contact. C’était déjà une victoire psychologique et malgré les bosses suivantes, je n’ai rien lâché. Je n’ai plus été inquiété et j’ai ainsi remporté ce duel. C’est bon pour le moral."

Geoffray Gillet semblait pourtant surpris de sa victoire devant Lahcen. 

"Je suis étonné car Lahcen a remporté le semi de Namur cette année mais il a aussi terminé deuxième aux 10 Miles de Charleroi et remporté deux joggings la semaine dernière dont Haneffe devant Benoît Pâques. Je dois le remercier car sa venue m’a permis de faire du bon tempo. Ceci dit, il faut avouer qu’à l’arrivée, j’étais cuit. En tout cas, une fois de plus, le parcours était vraiment sympa et varié. Une organisation au top ! Prochain objectif ? Les championnats de Belgique de 10 km sur route à Lokeren où j’espère courir sous les 32 minutes."