Liège

Christophe Grégoire et les Métallos se sont présentés à leurs fans ce mercredi

Ce mercredi soir, à quatre jours de la reprise à Alost, les Métallos présentaient leurs forces vives pour la saison. Au vu de l’interdiction de transfert touchant encore les Rouge&Noir, un seul changement est intervenu par rapport au noyau de l’an dernier. En effet, Nassim Choukri est revenu d’Herstal où il était en prêt.

C’est sans la présence de Mario Franchi, le président métallo retenu pour des raisons professionnelles, que les Sérésiens, accompagnés de leurs supporters, ont présenté l’équipe amenée à faire mieux que l’an dernier.

Il était inévitable d’évoquer les soucis rencontrés avec la FIFA (TPO), ce que Christian Bartosch n’a pas manqué de faire. Précisant le côté sévère de la sanction liégeoise. « La FIFA a agi de manière crapuleuse en condamnant un club mexicain a seulement un blâme 47.000 Euros d’amende alors que ce dernier avait caché à l’organisation internationale pour 6 millions de transferts TPO ! Bien plus que ce qu’a fait Seraing. »

© DR

Rayon sportif, les Rouge&Noir auront l’avantage de compter sur un groupe déjà composé et se connaissant. A l’inverse, Seraing n’apparaîtra plus comme une surprise pour ses adversaires.

« On est tous sur la même longueur d’onde, on veut faire mieux que l’an dernier et intégrer le top 4 », signale Christophe Grégoire. « On a démontré, via notre parcours, que l’on n’avait pas spécialement besoin de renforts pour prester. Je garde toute ma confiance aux joueurs ayant réalisé ces performances la saison dernière. Seul l’état d’esprit pourrait nous poser des problèmes. »

Sans oublier pas mal d’équipes renforcées ! « Là, je pense d’abord à Virton », reprend le T1 du Pairay. « Mais aussi au RWDM, un club mythique. Nos adversaires seront encore plus coriaces, notamment dans le chef de Knokke, Deinze ou Dessel. »

Le tout s’est déroulé autour de petits fours, sandwiches et autres apéritifs. Dans une excellente ambiance, évidemment.