Liège

À 26 ans, le Verlainois mettra un terme à sa carrière à la fin de l’actuelle saison

Alors que d’aucuns tentent de prolonger leur carrière au maximum, de décrocher un dernier contrat, le Verlainois Dimitri Velegan opte pour une attitude opposée : à 26 ans, il va ranger les crampons ce printemps.

"La difficulté de la saison actuelle n’est pas en cause. Cette idée me trottait en tête depuis quelque temps déjà; j’avais envie de changement dans ma vie. De profiter. D’autant que l’on vient de terminer notre maison."

Beau-fils de Thierry Witsel, que l’on ne voit plus aux Six Bonniers ces derniers temps, l’attaquant des Taureaux a certains projets précis en tête. "Je ressens notamment le désir de pouvoir aller voir jouer mes beaux-frères que sont Axel Witsel et Christian Kabasele. Ce, sans avoir le sentiment d’abandonner mon équipe active en championnat."

Désormais revenu d’une escapade à la montagne, le Verlainois aspire à aider son club à terminer au mieux une saison compliquée. "Le 6 sur 6 que mes équipiers viennent de décrocher contre Cointe et Namur fait du bien sur le plan mathématique. Mais il y a déjà eu juste avant une plantureuse victoire contre Bertrix et un nul significatif à Huy. Continuons sur cette belle lancée."

Car l’ancien joueur de Richelle et de Blegny ne veut pas juste achever sa carrière au cours des huit rencontres encore programmées.

"Afin de remercier le club pour sa confiance, je veux apporter un maximum au cours des deux prochains mois. Puis, pourquoi ne pas envisager de décrocher une participation au tour final via le gain de cette troisième tranche ? Vu que l’on n’a encore rien gagné, c’est un objectif à tenter d’atteindre…"

Décrocher le précieux sésame permettrait de prolonger un peu sa saison et sa carrière auprès de ses derniers partenaires. "Oui, il y a eu de la surprise dans le chef de certains. Et parfois un peu de déception. Mais tous ont compris ma réflexion et ma démarche."

Originaire de Barchon, avec des parents venant de Blegny, Dimitri Velegan a failli signer à Visé. "J’avais passé un test, en 2010. Mais il y avait eu un problème avec le Standard, où j’avais été affilié en jeunes. Finalement, j’ai tout de même joué sur le terrain de Visé durant une saison avec… Richelle."