Liège Le Liégeois s’est échappé avec le futur vainqueur du Tour du Condroz

Annoncé comme le grand favori du Souvenir Antoine Demoitié, le Flandrien Remco Evenepoel a fait honneur à sa réputation, samedi. Le champion de Belgique des juniors s’est imposé avec une très large avance sur le Tour du Condroz : il est arrivé seul avec plus de quatre minutes sur le premier poursuivant, plus de six minutes et demie sur un premier groupe et… treize minutes sur le peloton

"Il est vraiment au-dessus du lot", témoigne le Liégeois Emerson Fontaine. "S’il continue comme ça, il pourrait être un nom chez les pros, plus tard."

Emerson Fontaine a pu côtoyer de près celui qui est déjà cité chez Quick Step Floors dans un avenir très proche. Car le coureur d’Horion-Hozemont s’est échappé en compagnie du phénomène Evenepoel. "Ma course avait mal débuté, car on m’a poussé au fossé lors du départ fictif", continue Emerson Fontaine. "Heureusement, je n’ai rien eu de cassé, juste des égratignures. Et cela ne m’a pas empêché d’aller dans la bonne attaque. Nous étions une quinzaine, avec Evenepoel. Nous avions une minute d’avance sur le peloton quand Evenepoel s’est mis en tête de notre groupe. Il n’a pas vraiment attaqué, il a juste imprimé un solide tempo et il nous a tous fait exploser ! C’était impressionnant."

Evenepoel parti dans un long solo vers la victoire, Emerson Fontaine s’est ensuite concentré pour retrouver des forces et aller chercher une place d’honneur. "J’arrive dans un groupe de cinq pour la troisième place", décrit-il encore. "Je me classe finalement huitième, je n’ai pas pu sprinter car j’ai déclipsé juste avant l’arrivée. Mais je suis content de mon résultat, qui confirme que je suis en forme pour les belles courses dures de l’été."

Emerson Fontaine est parti ce mardi avec une sélection de la FCWB pour un stage dans les Vosges.