Liège Patrick Dortu et Mathieu Deville ont remporté le Duo Étoilé dans le cadre du Marathon du Mont Blanc

Faute d’avoir été sélectionnés pour les Championnats d’Europe de course de montagne, Patrick Dortu et son comparse d’échappée, Mathieu Deville, avaient décidé de s’inscrire ce weekend au Duo Étoilé, une course originale et qui en est à sa deuxième édition seulement. "Cette épreuve fait 17 km et 1.315 m de D +. Elle démarre en soirée et se termine à la frontale. Nous avons imprimé notre rythme dès le début en donnant de la vitesse dans les 4 km qui précédaient les 6 longs km d’ascension. Dans cette côte interminable, Mathieu a pris les devants. Nous étions en tête dès le début et nous ne nous sommes jamais retournés malgré la difficulté. Il faut savoir que pour le seul 8e km, on monte plus de 310 m ! Nous avons mis 1 h 03 pour atteindre le sommet. La montée et la descente vers Chamonix étaient composées de single tracks techniques qui nous convenaient bien."

Les deux amis et coureurs de CompresSport Trail Team sont quasi voisins et s’entraînent souvent ensemble. Ils se connaissent par cœur et cela se sent dans les épreuves où ils sont très complémentaires. "Nous avions vraiment la forme pour le moment", continue Patrick qui en a profité pour passer quelques jours en famille sur place. "Quand nous sommes entrés dans Chamonix, nous étions en tête, les terrasses étaient bondées, nos familles et amis étaient là. Mon fils Elior a couru le dernier kilomètre derrière son papa… On nous avait donné deux drapeaux belges pour parcourir le final. Les gens criaient, sifflaient, applaudissaient à tout rompre. J’en ai encore la chair de poule. C’est un truc super émouvant, à vivre au moins une fois dans sa vie. Je n’oublierai jamais ce moment magique."

Ajoutons que Patrick était accompagné de son frère François qui était engagé sur le marathon. Il est finisher malgré le manque d’entraînement dû aux blessures. Enfin, le papa des jumeaux Dortu, Joseph (72), était engagé sur le cross (23 km et 1.680 D +). Il termine 3e dans sa catégorie des Vétérans 4.


Un moins bon temps, une meilleure place

Olivier Remacle en était à son 2e Marathon du mont Blanc. Il termine cette fois à la 14e place avec le classement de meilleur Belge. “La chaleur a servi d’arbitre et m’a pénalisé de deux petites minutes. Ce n’est rien sur 42 km et 2.730 m de D +. J’ai vraiment bien géré cette course car tout au long du trajet, je n’ai fait que doubler des coureurs, même dans les descentes où l’année passée, j’avais perdu de nombreuses places. J’avais vraiment de bonnes sensations et les jambes tournaient comme jamais.” En tête du challenge Salomon, Oli ira défendra sa place le 5 août, lors de l’Ubaye Trail à Barcelonette. Il a des ambitions légitimes de victoire. En attendant, il passe quelques jours de repos bien mérité en famille dans le Sud de la France. Bravo champion !