Liège IP Hannut a transféré en qualité et ambitionne le Top 6

En changeant pratiquement 50 % de son effectif, IP Hannut présente un nouveau visage en ce début de saison. Bien plus que la quantité, c’est la qualité des transferts qui retient l’attention. "Je n’ai jamais caché que Damien Vanderverck était une de mes priorités. Son avenir était, semblait-il, lié à celui d’Engie CHU Liège. Cependant, sportivement, nous sommes très rapidement tombés d’accord. Ensemble, nous avons tout gagné. Il connaît parfaitement mon système de jeu. Il n’y aura pas de période d’adaptation avec lui. Il va nous apporter sa rage de vaincre et sa combativité", explique Geoffrey Alfonso, le coach hannutois.

Vanderveck n’est pas le seul champion d’Europe en titre à rejoindre le club hesbignon. "En effet, suite à l’arrêt de FT Bornem Puurs, Zakaria Akatou nous a rejoints. Nous accueillons également Mourad Amrous d’Engie CHU Liège et Lucas Negroni (Inter Huy) sera la doublure de Fabrice Genchi qui semble débarrassé de ses ennuis physiques. Enfin, en dernière minute, nous venons de conclure le transfert de Segniagbeto (Heusden/Zolder en D2 URBSFA). Une dernière recrue qui, en pouvant évoluer sur les deux flancs, va m’offrir quelques variantes dans notre jeu."

Malheureusement, quelques nuages viennent obscurcir le ciel hannutois. "Jimmy Cwynar, tout comme Thibaut Henquet, s’est déchiré les ligaments de la cheville avec son club de Stockay. Il est out pour minimum un mois."

Ce soir, Hannut débute sa saison par un derby face à ADLS AC Flémalle. "J’entretiens d’excellentes relations avec Vincent Creppe, le coach flémallois, et je pense que c’est davantage un derby dans le coaching. Psychologiquement, il sera important de prendre les deux points. Je veux que nos adversaires nous craignent lorsqu’ils viendront chez nous. Le Top 6 est notre objectif", conclut Geoffrey Alfonso.

Les forces liégeoises en nationales

En N1, avec la montée d’Engie CHU Liège, champion en N2B, il y aura donc trois clubs liégeois parmi l’élite. Alors que le derby battra son plein en terre hesbignonne, au même moment, les néo-promus accueilleront Futsal Evere, une équipe qu’ils connaissent bien puisqu’ils étaient déjà adversaires la saison dernière. Cependant, pour la nouvelle campagne, et c’est le grand changement, Salvatore Castellano a remis les destinées sportives de l’équipe entre les mains de Luiz Aranha, ancien sociétaire de FT Bornem/Puurs. “Nous ne nous mettrons pas une pression négative. Nous devrons rapidement assurer notre maintien pour pouvoir jouer sereinement”, expliquait le nouveau président du club.

Dans l’antichambre, neuf clubs, tous versés en N2B, tenteront de conquérir les précieux lauriers ouvrant la porte vers la N1. Lecoq Dison fait partie des favoris alors que Renove Concept Lambermont découvrira la série. “Nous entamerons notre championnat en accueillant Atlas Liège. Cela devrait être un beau derby”, confiait Selçuk Say, le président.

En N3, alors que 77 % des clubs sont francophones, il n’y aura que cinq équipes, en N3B, pour défendre le blason liégeois.