Liège

Les Visétois sont sortis vainqueurs d'un duel difficile (32-35) avant le choc de samedi face à Bocholt

Fatigué par son déplacement européen au Kosovo, Visé s'attendait à un match difficile à Hasselt. Et ce fut le cas, surtout parce que les Visétois se sont fait prendre au faux rythme imposé par les Limbourgeois. Ils ont creusé l'écart en fin de première mi-temps mais n'ont pas pu conserver la même efficacité après la pause.

Comme il l'avait déjà laissé entrevoir au Kosovo, Benjamin Danesi a retrouvé le niveau qui était le sien avant ses blessures. Face à un adversaire plus difficile cette fois, c'est lui qui a sonné le rassemblement visétois lorsque les choses se compliquaient. 

Visé aurait pu profiter du départ difficile de Hasselt, qui n'a marqué son premier but qu'après six minutes, mais plusieurs mauvais choix ont permis à son adversaire de revenir au score et de même mener 4-3.

Cusumano profitait de chaque contre-attaque pour faire mal et rendre l'avance aux Visétois, qui prenaient plusieurs fois leurs distances grâce à Carvalhais et Hadzic. Mais après la blessure au talon de Flajs, Visé se montrait moins intransigeants que d'habitude en défense et Hasselt restait dans le match.

Après la pause, les Limbourgeois se montraient même à nouveau menaçants, revenant même à deux buts. Visé n'avait jamais encaissé autant mais, dans les moments chauds, l'expérience de Rola et Carvalhais s'est avérée décisive.

"Nous avons assuré l'essentiel", dit Korneel Douven. "Nous avons encaissé trop de buts mais nous avons assuré l'essentiel."

Samedi, Visé accueillera Bocholt qui s'est imposé on the buzzer (31-30) face à Volendam et reste en tête avec un point d'avance.

VISÉ: Siraut (40'), Lupica (20) 1, Carvalhais 7, Cusumano 5, B. Danesi 4, Flajs 1, Vancosen 3, Rola 5, Gava 2, Glesner, Beckers, Marchal 1, S. Danesi, Popivoda, Bello 4 et Hadzic 2.

Intermédiaires: 4-3; 10-12; 15-21; 21-26; 28-31; 32-35.