Liège Via une académie, la Vieille Dame amènera son savoir-faire aux jeunes Liégeois

Depuis bientôt six ans, la Juventus Soccer School, désormais dénommée Juventus Academy Belux, dispense des stages en y développant la philosophie du grand cercle turinois.

L’étape suivante était d’implanter des académies en Belgique (16 autres pays en disposent déjà). "Pour la province de Liège, cela fait quatre ans que l’on cherchait un site", note Filippo Savona, le responsable du projet en Belgique et diplômé UEFA A.

Les événements se sont accélérés ces dernières semaines, Grivegnée décrochant le gros lot. "Au niveau sportif, la volonté est de partager la philosophie dispensée en Italie. On forme également des coaches afin qu’ils puissent mettre en application le programme annuel établi par les formateurs de la Vieille Dame."

Du côté grivegnéen, on accueille cet élan avec joie et enthousiasme. "Nous étions preneurs pour organiser un stage à Grivegnée en 2019 (NdlR : ce qui sera le cas à Pâques) ", note Serge Lanni, secrétaire du club et directeur du complexe sportif.

"Au fil des contacts, on s’est rendu compte que nous disposions des infrastructures nécessaires, un élément important du projet, pour accueillir l’académie." En plus des trois terrains en herbe, un synthétique verra le jour.

Concrètement, les 13 équipes de jeunes (de 5 à 17 ans) du matricule liégeois sont conservées, à chaque joueur (et parent) d’adhérer, ou pas, au projet. Tout reste en place, avec une structure extérieure amenant ses compétences et son savoir-faire.

La collaboration porte actuellement sur trois ans et sur les jeunes. "On ne s’occupe pas de l’équipe première, sauf si un jeune est à même de l’intégrer", reprend Filippo Savona, qui sera aidé dans sa mission par Stéphane Molnar, ancien pro au Standard, en Allemagne et au Luxembourg.

En plus de former des jeunes, la Juve forme, via ce projet, des… formateurs. "La Juventus complète, au travers des entraînements qu’elle donne et de la philosophie qu’elle transmet, les directives de l’école des entraîneurs de l’Union belge", affirme Filippo Savona.

L’espoir de cette collaboration est aussi de voir le nombre de jeunes passer de 200 à 350 à Grivegnée.