Liège Après une trop longue période de galère, Patrick Dortu revient à son meilleur niveau

Après une flamboyante victoire au Duo Étoilé de Chamonix en compagnie de Mathieu Deville, Patrick Dortu, 35 ans, s’est imposé au Trail des Croix de Banneux.

"Ce n’était pas un championnat du monde et il n’y avait pas trop de concurrence. C’était tout près de chez moi et je devais faire une sortie longue, alors, je me suis inscrit juste 10 minutes avant le départ. Je ne me suis détaché du groupe de tête qu’à 3 km de la fin. C’était un beau parcours, très varié et plutôt roulant…"

Patrick Dortu revient au top de sa forme après une longue absence. "J’ai cumulé pas mal de problèmes physiques, notamment à la cheville et au tendon d’Achille. Je suis resté un an et demi dans le doute avec six mois d’arrêt complet. J’ai voulu tout arrêter mais grâce à Mathieu, à Roger Igo et à ma compagne Julie, j’ai peu à peu remonté la pente et aujourd’hui, j’ai de bonnes sensations, mentales et physiques. Il n’y a vraiment que depuis décembre que j’ai repris goût à la course."

Le chemin parcouru fut long : "Au départ, je trottais 20 minutes pieds nus sur un terrain de foot et j’étais le plus heureux des hommes : je pouvais à nouveau courir… Quand on a eu un certain niveau et que l’on tombe si bas, c’est dur moralement. Et la reprise est encore plus difficile que si on débutait tout bonnement la course à pied. Les références que l’on a sont à remiser aux oubliettes et il faut tout reconstruire. Je me suis accroché et avec l’aide de mes amis et de ma famille, j’y suis arrivé. Merci à eux !"

C’est avec Mathieu, Roger et d’autres Liégeois que Pat se lancera fin juillet sur le semi-marathon du Mont Ventoux. Au programme, 21,5 km d’ascension et 1.610 m de D +.

" Pas besoin de balisage, il suffit de monter. Mon papa sera de la partie aussi. À 72 ans, il a encore la pêche. Et le lendemain de cette épreuve à pied, on fera l’autre versant, à vélo cette fois…"