Liège Un titre pour Schmits et de bons résultats pour les U8 à la Coupe de Borman

Les éliminatoires liégeoises de la Coupe de Borman ont eu lieu la semaine dernière. L’épreuve a perdu un peu de son aura au cours des dernières années mais au FC Liégeois, on y tient beaucoup.

C’est là que le club a révélé des garçons comme Arnaud Bovy et Gauthier Onclin. Chaque année, Patrick Vandenhove prend à cœur d’y faire découvrir un espoir.

Cette année, Hugo Hoste a causé la bonne surprise en atteignant la finale des U8, catégorie dans laquelle a aussi brillé Aaron Knapen, demi-finaliste alors qu’il est né en 2011. Et nul doute qu’on reparlera de Matteo Camillo, né en 2013 et plus jeune de tous les participants.

"Le club tient absolument à être présent sur le terrain de la formation", dit Patrick Vandenhove. L’école de tennis ATP a repris la gestion du FC Liègeois et, en accord avec le curateur, le club gère actuellement les installations de Rocourt, dont le propriétaire a fait faillite. Bientôt, il devrait être en mesure de faire une offre de rachat mais aussi d’amélioration des infrastructures avec la construction de deux terrains de padel et l’aménagement d’une bulle sur trois terrains en hiver.

De quoi permettre d’évoluer encore et de conserver ces jeunes qui, trop souvent, finissent par être attirés par d’autres clubs.

Astrid Schmits , elle, est restée et elle en sera récompensée puisque, en septembre, elle intégrera le team girls de l’AFT. Victime d’une fracture de la main gauche en décembre dernier lors du tournoi de l’Argayon, elle n’a pas eu beaucoup de chance cette année puisqu’une nouvelle blessure au dos l’a contrainte à l’abandon face à Manon Meulenberg en demi-finale des championnats provinciaux.

Cette fois elle revient avec un titre de championne provinciale U15. Symbolique, certes, vu la faiblesse du tableau, mais tellement encourageant pour l’avenir.


Trois titres pour Eupen

Avec trois titres chez les filles, Eupen est sans doute le club le plus performant de ces éliminatoires liégeoises de la Coupe de Borman. C’est le résultat du travail en profondeur effectué depuis cinq ans par Olivier Zimmermann et son équipe. “Nous avons misé sur plus de séances d’entraînement pour les petits et sur une meilleure base de travail technique dès le plus jeune âge”, explique le directeur technique.

Finyia (U8) et Romy (U11) Fohnen marchent ainsi sur les traces de leur grande sœur Florence, mais le club a aussi accueilli des jeunes des environs comme Émilie Thunus (championne U13), venue de Waimes, ou Anae Cordonnier.