Liège

Le choc de la première journée fut serré jusqu’à la fin

Grace à l’unique but signé Grava, les Liégeois ont remporté le choc face à Dison. La tâche s’est pourtant annoncée rude pour l’UCE, qui a tout de même su faire déjouer leur hôte. « Je savaisqu’ils voudraient nous prendre en contre mais on a su les canaliser », expliquait le coach liégeois Jean-Marie Raucq. « On n’est pas sortis du match malgré la rugosité physique qu’ils imposaient », poursuivait-il.

Pour le T1 de l’UCE, il s’agit d’une très bonne opération vu les circonstances. « J’aurais étécontent avec le nul car on affrontait un candidat renforcé par rapport à la saison passée et qui est l’un des favoris pour le titre. Nous étions aussi sans trois pièces maîtresses, à savoir Dominguez, Barrientos et Dabeye. »

Du côté des Stadistes, il y avait évidemment des regrets, à commencer par l’entraîneur Philippe Derwa, car des situations de but, il y en a eu. « On méritait au moins le nul vu ce qu’on a produit. Mais si on ne met pas toutes les occasions qu’on a au fond, on ne peut pas prétendre à beaucoup plus. Bravo aussi à l’UCE qui a su en profiter au bon moment. »

Le coach de Dison cherchait cependant à voir le bon côté des choses. « Je ne m’attendais pas à ce qu’on pratique un football si léché et qu’on se procure tant d’opportunités. Ça reste une performance intéressante. Ce n’est que le premier match, n’en faisons pas tout un plat. »

DISON : Hagemann ; Serwy, Bonnechere (46e Antonini), Lemaire, Yildiz ; Maréchal, Reuter, Farssi ; Mololi (68e Lindemann), Bauduin (62e Jason), Raets.

UCE LIÈGE : Santamaria ; Saccio, Bourguignon, Soumahoro, Ouchan ; Lavet, El Yakhlifi (77eKatzenburg), Grava (77e Ilhem), Olivier ; Abdoulaye, Derwael (74e Tilkin).

ARBITRE : M. Baeke

AVERTISSEMENTS : Lemaire, Reuter, Ouchan, Yildiz, Antonini & Katzenburg

LE BUT : 57e Grava (0-1)