Liège La deuxième édition sous la houlette de Table Ronde 63 a confirmé la qualité de l’organisation

C’était donc ce week-end la 14e fois que les coureurs se retrouvaient dans le parc de la Boverie pour courir, 24 heures durant, sur un circuit en bord de Meuse.

Que ce soit en équipe ou en solo, tous ont usé leurs semelles pour aider, par leurs foulées successives, des actions solidaires, comme l’école Joëlle Robins et l’ASBL Leg’s Go.

"Nous aidons les personnes amputées à acquérir une lame de course et nous les aidons à courir, explique Luc Huberty. En trois ans, nous avons déjà aidé 15 personnes à retrouver le goût du sport."

Cette édition, la 2e sous la houlette de la Table Ronde 63, a connu un record d’affluence qui montre que, cette fois encore, l’organisation était à la hauteur. Matthieu Mannesberg se montrait vraiment enthousiaste à la fin de cette longue épreuve. "Nous avons enregistré 645 coureurs. C’est quasi 80 de plus qu’en 2017. Autre record pour cette année : 43 coureurs se sont lancés dans l’épreuve en solo, dont 9 membres malvoyants de Blind Challenge qui suivaient le parcours avec leur binôme."

Le vainqueur masculin a bouclé 183 km au total, pour 178 du côté féminin. Chez les équipes, victoire de Jog In Attitude avec pas moins de 342 km parcourus par les 12 coureurs du team. "En 2019, ce sera la 15 e édition. On vise les 1.000 coureurs !"

Parmi les solos , Bernard Doumont, mieux connu sous le surnom de Doudou, n’en était pas à son coup d’essai. "J’ai déjà fait pas mal d’ultras mais ici, c’est une reprise, sans grande ambition je l’avoue. J’ai stoppé la course à pied pour me consacrer davantage à la famille et au tennis de table. Mais voilà, le virus est en moi et je me suis relancé. Ici, je ferai le max mais pas avec la même intensité que les fois précédentes. Juste pour le fun, sans me blesser, en prenant du plaisir…"