Liège La saison prochaine, Florent Marly sera le gardien titulaire dans le but richellois

Lorsque Florent Marly quitte Hamoir pour rejoindre Richelle (pour 2 ans) l’été dernier, c’est avec la certitude contractuelle d’être titulaire lors de sa deuxième campagne. "Je ne l’avais pas appris directement et, lorsque j’en ai eu connaissance, je l’avais mal pris", reconnaît Jean-Philippe Gérard (37 ans), le gardien titulaire richellois. "D’un autre côté, je ne suis pas éternel et je comprends l’approche de mon club."

Du côté du dernier rempart réserviste, on se dit heureux du respect des dirigeants richellois. "Je suis satisfait que Richelle tienne son engagement", souligne Florent Marly (22 ans). "C’est dommage pour Jean-Phi , mais j’ai vraiment les crocs et une faim immense de jouer." Titularisé une fois contre Aische pour cause de maladie de son numéro 1, l’ancien gardien de Lensois avait regagné le banc illico presto. "Avoir la chance de jouer décuple encore l’envie d’être présent sur le terrain chaque semaine. Me retrouver deuxième le week-end suivant ne m’avait pas plu et on en avait discuté, tant avec le coach qu’avec Alain Finet."

Avec un garçon de la trempe et de l’expérience de Gérard, le jeunot a pu observer et apprendre. "Je ne suis pas du genre à me lancer des fleurs et à me dire plus fort que lui. J’ai appris à ses côtés et certains gestes ou attitudes, je les reproduirai une fois entre les cages. Notamment lors des face-à-face, domaine dans lequel Jean-Phi est très performant."

En arrivant de Hamoir (D2 amateurs), Florent Marly espérait plus qu’un statut de réserviste permanent. "Je jouais pour les Rats et redescendre d’une division pour être sur le banc, cela rend la chose encore plus dure."

Cette saison touchant à sa fin, le futur n° 1 se dit déjà prêt. Même s’il devra retrouver ses repères. "Je n’ai jamais connu de problème de pression car le foot est un plaisir. La chance qui va m’être offerte, j’ai l’envie de la saisir à pleines mains et de prouver chaque week-end."

Le chemin du retour devrait passer par quelques matches dès la fin de cette saison (après le derby face à Visé) et se peaufiner tout au long de l’été. "Je suis conscient qu’il me faudra être pleinement concentré dès la reprise des entraînements. Néanmoins, je compte aller courir de mon côté auparavant car je ne peux pas dire que je me suis dépensé cette saison. Je dois reprendre certains repères et certaines habitudes. Même si cela ne s’oublie pas vraiment."