Liège Blessée aux ischios, l’Hannutoise doit faire une croix sur sa saison d’été et manquera son tournoi du Smash 2000

La saison 2018 ne restera pas dans la mémoire d’Elisabeth Chantraine. La cadette des sœurs hannutoises fêtera ses 18 ans en décembre mais l’obtention de son permis de conduire (elle a déjà le théorique) et la fin de ses études secondaires au jury central resteront probablement ses meilleurs souvenirs. Car pour ce qui est du tennis, elle a déjà connu des jours meilleurs. Elle n’a en effet remporté que cinq matches sur les 26 disputés jusqu’ici.

En raison d’une élongation aux ischios, elle n’a plus joué en tournoi depuis la fin du mois de juin et on ne la reverra pas sur un terrain avant trois semaines au moins.

"Je me suis blessée lors du tournoi international au Justine Henin, explique-t-elle. C’était une période où j’avais enchaîné les matches et j’étais très fatiguée. Après deux semaines, je me suis réinscrite à des tournois mais je me suis reblessée lors d’un entraînement. Maintenant, mon entraîneur et mon kiné ne veulent plus prendre le moindre risque. Tout ce que je peux faire, ce sont des abdos. Je peux vous dire que bientôt, ils seront en béton."

Elisabeth Chantraine n’en perd pas sa jovialité mais on la sent triste de ne pas pouvoir jouer. "J’avais consacré le début de saison aux tournois ITF mais à ce moment-là déjà, j’ai été ralentie par une inflammation à l’épaule, explique-t-elle. Je me disais que j’allais me rattraper l’été pendant la saison belge mais malheureusement, celle-ci est complètement gâchée par la blessure. De plus, je vais rater le tournoi du Smash 2000, le club de mes parents, la semaine prochaine."

En septembre , elle s’inscrira à l’université où elle aimerait entamer des études d’ingénieur de gestion. Et elle espère que la fin de l’année lui apportera tout de même quelques succès sur le plan international.