Liège Après un an d’absence due à une opération, la Hutoise revient avec un moral d’acier

Eugénie Chapelle s’est qualifiée pour le tableau final du tournoi cinq étoiles du Racing de Bruxelles. Ce jeudi, elle affrontera Charlotte Swaans au premier tour. Un résultat très encourageant pour la jeune Hutoise revenue à la compétition après un an d’absence. "J’ai été opérée à l’épaule, explique-t-elle. Je pensais que ma convalescence serait moins longue mais comme j’avais joué longtemps en étant blessée, cela a pris plus de temps. Pour autant, je ne me suis jamais découragée."

Ce qui lui fait le plus peur, maintenant, ce sont les petites blessures consécutives à une longue période d’inactivité. "J’ai beaucoup travaillé les jambes mais pas le haut du corps, explique-t-elle. Et maintenant, je dois enchaîner les matches pour prendre des points car je veux me donner une année entière pour voir où j’en suis."

C’est pourquoi , après Bruxelles et Soignies, elle repartira sur le circuit ITF, où elle a perdu tous ses points. Par contre, personne ne pourra lui enlever l’expérience accumulée jusqu’ici. "J’essaie une formule un peu particulière, explique-t-elle. Je m’entraîne deux fois par semaine avec Olivier Fortin tandis qu’Yves Chasseur, même s’il a quitté le tennis, me supervise encore un peu. Le reste du temps, j’essaie d’enchaîner les matches avec des sparrings de tous horizons pour pouvoir affronter une palette de jeu le plus variée possible."

En raison de l’opération, elle a dû modifier certains aspects de son jeu. "Pas des choses capitales mais j’essaie tout de même d’être offensive", dit encore Eugénie, qu’on sent particulièrement motivée et qui a tout de même remporté huit matches sur dix cette année. Même si, à l’exception de Clara Vlasselaer, elle n’a pas encore affronté de Série A.