Liège Battus à deux reprises par Visé, les Métallos ont finalement réussi à émerger dans la course aux lauriers

Après 29 journées d’intense suspense, le RFC Tilleur est sorti vainqueur d’un combat mené à trois, en compagnie de l’URSL Visé et de Stockay.

Quelques chiffres parlants évoquent la saison des Métallos.

  • 1. Au rayon des départs officiels, seul Cyril Brissinck a déjà annoncé son retour à Richelle. Janin est courtisé (Huy et Honsfeld notamment).

  • 2. Gilles Kinif a réussi deux hat-tricks, à Namur (1-10) et à Mormont (0-5). Il a donc marqué lors de 11 rencontres (15 buts).

  • 5. Le nombre de revers concédés : quatre en déplacement (Visé, Aische, Givry et Aywaille) et un à Buraufosse (Visé).

  • 11. Comme le nombre de cartes jaunes reçues par Gaëtan Gerstmans, Monsieur équilibre de l’équipe. "J’ai bien cru ne pas pouvoir tenir mon pari de ne pas être suspendu une 4e fois, rigole-t-il. À deux reprises, je me suis sacrifié. Pour le titre, on s’est dit, après le 0-3 contre Visé, que l’on devait travailler deux fois plus. Cela nous a permis d’enchaîner sept succès de rang."

  • 18. Christophe Kinet a fait appel à 18 joueurs. Les plus utilisés ont été Fillieux (2.610 minutes), Falcione (2.498) et Andich (2.419). Le moins utilisé est le jeune Charef, monté une fois au jeu (contre Longlier) lors des arrêts de jeu.

  • 19. Comme le total de buts (dont 7 penalties) atteint par Jérémy Falcione, le meilleur artificier du cercle champion. Même redescendu d’un cran et moins rapide, l’ancien n° 9 conserve le sens du but. "Parfois, le foot réserve de belles surprises. Ce titre était inattendu… dimanche. La preuve, on n’avait pas prévu de champagne. On est passés par plusieurs sentiments, d’aucuns nous annonçant que Visé avait fait 1-2. Le conquérir sur le terrain d’un concurrent direct est d’autant plus symbolique."

  • 24. Tilleur dispose de la meilleure défense, loin devant Visé, qui a concédé 31 buts. Juliann Fillieux a réalisé 14 clean-sheets (5 au premier tour et 9 au second).

  • 71. Seul l’URSL Visé (77 buts) a marqué plus que les Métallos au cours des 29 premières journées. Ils sont dix à avoir célébré au moins un but cette saison. Ainsi, derrière Falcione, on trouve Kinif (15 buts), Janin (9), Meunier (8), Andich (6), Stoffels (4), Gerstmans (3), Zennaro et Brissinck (2) et Beltrame (1). Deux own-goals (François et Ndiaye, tous deux de Bertrix) complètent le palmarès.