Liège Yannick Vandenbulcke aura fort à faire avec la concurrence de Romain Barbosa et de Julien Dubail.

Une semaine après le tournoi Belgian Circuit de Theux, le tennis liégeois vit une nouvelle semaine d’exception avec le tournoi de Hannut. Malgré une étoile de moins, la participation au rendez-vous hesbignon est même encore plus relevée que sur les bords de la Hoegne.

Le favori est l’Anversois Yannick Vandenbulcke, qui dispute en même temps le tournoi ITF de Lasne. Il aura pour principal rival l’Auvelaisien Romain Barbosa, vainqueur à Theux la semaine dernière et qui a mis sa carrière internationale entre parenthèses pour se consacrer au Belgian Circuit. Mais en cinq matches, Barbosa n’a jamais battu Vandenbulcke.

Autre vainqueur potentiel : Julien Dubail. Le Namurois a déjà remporté deux tournois cette saison : Alken et Haillot. Pour arriver en finale, il devra se débarrasser de Yannick Vandenbulcke qu’il n’a battu que quatre fois en treize rencontres (mais deux fois sur les trois derniers matches). Contre Barbosa, avec qui il a souvent voyagé en tournoi à l’étranger, il compte trois victoires pour deux défaites.

Face à cette armada de joueurs expérimentés, le jeune Arnaud Destrebecq paraît bien léger. Il vient de signer une belle performance à Lasne en se qualifiant pour le tableau final, où… Vandenbulcke (à qui il avait pris un set au Léo l’an dernier) ne lui a laissé aucune chance (6-1, 6-1). Son C. V. renseigne aussi deux défaites face à Barbosa (Ciney en MM I et Huy en Future) tandis qu’il n’a jamais affronté Dubail.

À noter qu’aucun Liégeois n’est tête de série, Thibault Saive ayant dû passer par les qualifications pour gagner le droit d’affronter Simon Stevens en huitièmes de finale ce jeudi dès 18 h, heure à laquelle Loïc Cloes affrontera également Arnaud Destrebecq.

Les quarts de finale auront lieu vendredi (15 h 30 et 17 h 30), les demi-finales sont programmées pour samedi (16h30 et 19h) tandis que la finale aura lieu dimanche à 18h.