Luxembourg

Bertrix Habay 1-1

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir les visiteurs trouver la solution. Une phase initiée par Manand qui plaçait un pointu permettait à Gode de tromper Murcia (0-1). Bertrix équilibrait rapidement les échanges et il fallait un Mathieu attentif pour repousser une tentative de Thomas Lefort. La rencontre devenait de plus en plus nerveuse et on sentait l’importance de cette rencontre dans la course au maintien.

Finalement, c’est sur un score en faveur des visiteurs que les deux équipes rejoignaient les vestiaires. La seconde mi-temps commençait par un problème technique puisqu’un spot s’éteignait soudainement.

Il fallait attendre quinze minutes avant de le voir redémarrer. Comme prévu, Habay était regroupé défensivement, pratiquait en contre-attaque et se montrait particulièrement dangereux. Et Dupuis ratait une toute grosse occasion de doubler la marque. En face, Vandermaelen s’imposait mais son ballon était sauvé à même la ligne par un défenseur habaysien.

La pièce pouvait tomber d’un côté comme de l’autre. Le scénario était simple, la possession de balle pour les locaux et les joueurs de Jean-Luc Manand qui défendaient et qui attendaient la balle de contre. Cette domination stérile s’éternisait tout au long de cette deuxième mi-temps. Et les Bertrigeois ne pouvaient remonter le handicap d’un but concédé en début de rencontre qu’en toute fin de rencontre.

Dans les arrêts de jeu, tout Bertrix réclamait un penalty pour une faute sur Ndiaye mais Monsieur Pierard ne bronchait pas. On n’en resterait pas là. Dernière phase, longue rentrée de Nzita et Ndiaye déviait victorieusement pour arracher un match nul important dans la course au maintien.

Les buts : 8e Gobe (0-1), 90e+3 Ndiaye (1-1).


Longlier - Aische 3-1

Longlier se posait des questions avant le match; la prise des trois points fait donc du bien alors que le partage entre Bertrix et Habay est accueilli comme un soulagement. L’absence de cinq titulaires (Blaise, Lespagnard, Molnar, Nollevaux, Raguet) devait permettre aux réservistes de montrer l’étendue de leurs qualités. Contrat rempli.

L’adversaire d’un jour, Aische, quatrième de classe, ne sera (it) pas réfractaire à disputer le tour final. Chaud devant. Sur une pelouse détrempée, grasse, le local Tibor mit rapidement ses couleurs sur le devant de la scène (1-0, 5 e). Un défenseur empêcha Bigonville de doubler la mise (11 e). Les visiteurs s’enhardirent, à charge de Deketelaere d’y aller d’une superbe frappe enroulée (1-1, 28 e).

Le gardien Labranche d’un joli réflexe priva Marrazza du 1-2 (43e). Le tournant ? En tout cas, petit effet grande conséquence, dès la reprise, suite au penalty converti par Kudimbana (2-1, 48e). K. Huberty enfonça le clou à un quart d’heure du terme (3-1). Deketelaere pensa relancer le suspense : Labranche détourna le penalty (83e). On en resta là.

Les buts : 5 e Tibor (1-0), 17 e Deketelaere (1-1), 48 e sur pen. Kudimbana (2-1), 75 e K. Huberty (3-1).