Luxembourg Vendredi soir, le champion de P1 Meix-devant-Virton s’est débarrassé de son voisin Saint-Léger (3-1) et a décroché le premier ticket pour la finale de la coupe. A l’autre bout de la province, Ethe s’est qualifié difficilement sur la pelouse de Melreux. Les derniers rescapés de P2 ont donné du fil à retordre aux Cassidjes qui ont dû attendre les prolongations pour passer devant. Au bout du compte, ils s’imposent 1-2 et rejoignent Meix en finale. On sait déjà que cette finale se jouera le dimanche 27 mai à 15h00 soit à Arlon, soit à Virton. Le CP doit encore trancher.


Saint-Léger a joué son rôle d’outsider


Cette demi-finale de la Coupe de la province de Luxembourg a tenu ses promesses dans ce que l’on pouvait présenter comme un derby entre sudistes. D’un côté, le nouveau champion de la première provinciale, Meix-Devant-Virton et de l’autre, la formation de Saint-Léger, sixième du championnat de P1. Et ces derniers vont donner du fil à retordre aux meichois. Pourtant, ces derniers vont prendre l’avance grâce à un autogoal de Bartnik. Et après trois grosses occasions, Koenig remettait les deux équipes à égalité. « C’est sans doute la différence entre eux et nous « expliquait Koenig. « Nous avons eu plusieurs occasions lors de cette première période mais nous ne mettons qu’un seul but alors que Meix va avoir une deuxième grosse occasion un peu plus tard dans ce première mi-temps et grâce à un contre, Thomas Day va faire 2 à 0. Vous imaginez, un autogoal et un contre chanceux pour planter leur deux premiers buts, ça fait beaucoup. » La deuxième période sera nettement riche en occasions mais là encore, Nathan Collin aura l’occasion d’égaliser avant de voir Cyprien Breda, qui venait d’entrer en jeu, donner le coup de grâce. Meix tient sa qualification pour la finale. « Ca n’a pas été évident de se remettre dans le bain après la décompression du titre « avouait Nicolas Georges, le capitaine de Meix. « Mais voilà, quand on est sur le terrain, on retrouve son envie et même si on doit avouer que l’on a eu de la réussite, on a fait ce qu’il fallait pour aller chercher cette qualification. On a eu en face de nous une équipe de Saint-Léger qui s’est battue jusqu’au bout et ils ont été à deux doigts d’égaliser avant que l’on ne plante notre troisième but. Là, on savait qu’ils ne reviendraient pas. Et nous voilà qualifier pour cette finale avec l’envie d’aller au bout et pourquoi ne pas réaliser un doublé. » Les Meichois seront privés de Nicolas Day qui a pris la rouge de trop.