Luxembourg

Mené 2-1 à un quart d’heure du terme, Habay parvint à renverser la vapeur et s’imposer grâce à des buts tardifs inscrits coup sur coup respectivement par Reyter (76e) et Klein (78e). 

Côté aqualien, De Bolsée perdit son face-à-face avec Mathieu qui empêcha le 3-1 (67e). Ce fut le tournant. Suite à cette victoire, les Luxembourgeois reviennent à trois longueurs du barragiste Verlaine (13e) qu’ils recevront dans quinze jours. L’espoir renaît.

Jean-Luc Manand (entraîneur d’Habay) : « On l’a fait ! Dans des conditions difficiles, une pelouse vraiment très compliquée, les joueurs ont essayé de jouer au football et ils ont fait les efforts nécessaires. Je loue leur abnégation. Nous touchons les bois à deux reprises. J’ai fait monter au jeu le trio Klein-Moris-Vitali pour apporter de la fraîcheur offensive. La prise de ces trois points est un instinct de survie à l’approche des quatre derniers matches. Le moral est au zénith. On verra. »

Kevin Corbesier (joueur d’Aywaille) : « Nous devions gagner cette rencontre sans même se faire peur. Malheureusement, il y a trop de relâchement durant les 90 minutes et nous sommes aussi trop gentils dans les duels. »

HABAY : Mathieu ; G. Grévisse, Reyter, Jacob, G. Grévisse ; Teixeira, Dupuis, Zervakis (66e Vitali), Schoumaker (55e Klein), Manand ; Bekhaled (55e Moris).

AYWAILLE : Telemans ; Diez, Lambert, Carvalho-Fernandes (85e Wilkin), Famerie ; Roberty (85e Landu Tubi), Ben Sellam, Ferron (82e Salamone), Delcourt, Corbesier : De Bolsée.

ARBITRE : M. Rojas.

AVERTISSEMENTS : Teixeira, Dupuis, Ben Sellam, Roberty, G. Grévisse.

LES BUTS  : 6e Ben Sellam (0-1), 11e Teixeira (1-1), 31e De Bolsée (1-2), 76e Reyter (2-2), 78e Klein (3-2).