Luxembourg Klein et Chardome débarquent au sein de l’effectif des Luxembourgeois

Les nombreux départs enregistrés au cours des dernières semaines de championnat (Feltesse, Ben Saïda, Lherbier, Stouvenaker, Grandjean, Copette, Résibois et Lambert parmi les tituaires) ont poussé les dirigeants de Givry à effectuer plusieurs transferts afin de créer un noyau compétitif pour la prochaine champagne.

David Sylla débarque d’Ougrée alors que Pierre Chardome quitte les U21 de Virton, où il a fait de nombreuses apparitions en équipe première, pour se lancer un nouveau challenge. C’est un défi un peu identique que s’est lancé le jeune Victor Klein. Formé à Virton, passé par le Standard de Liège, cela faisait deux saisons qu’il évoluait à Eupen. Mais il a décidé de quitter le Kehrweg.

"Le club ne fait pas appel à ses jeunes joueurs pour évoluer dans le noyau de l’équipe A, où alors à de très rares exceptions", explique l’Habaysien. "Pour pouvoir franchir un palier, il me fallait quitter le monde des matches en U21 pour rejoindre le championnat seniors. Je me suis donc tourné vers ce qu’il était possible de trouver dans ma région. J’ai rencontré Philippe Huberty (NdlR : le manager de Givry) et son projet m’a tout de suite séduit et tout a été rapidement conclu."

Victor sera chargé de faire oublier les deux attaquants de pointe de l’équipe, à savoir Nathan Copette et Maxime Lambert. Ce dernier avait été sacré meilleur buteur de la D3B cette saison.

"Je suis prêt à relever le défi qui m’attend et je sais qu’avec Givry, j’ai une équipe qui va produire un football qui me convient", précise Victor. "À Liège et à Eupen, les échos que j’ai eus sur Givry sont positifs. Et on m’a confirmé qu’il s’agissait là d’un bon choix dans ma carrière. Je vais tenter de mettre en application toute l’expérience que j’ai acquise lors de ces dernières années à Eupen. Et le fait de débarquer dans un tout nouvel environnement ne me fait pas peur. Qui plus est, on va repartir sur des nouvelles bases."

Une fois de plus, on mise donc sur du régional et sur la jeunesse du côté givritois.