Luxembourg Si Tavigny poursuit seul, la Winaloise, Bonnerue et Houffalize ne font désormais plus qu’un pour former la RESCH

Trois des quatre clubs de la commune d’Houffalize ont fusionné. Si Tavigny poursuit seul, la Winaloise, Bonnerue et Houffalize ne font désormais plus qu’un. La RESCH, pour Rassemblement Entente sportive communale houffaloise, était déjà le nom sous lequel les clubs étaient associés pour leurs équipes de jeunes. Désormais, ils ne font plus qu’un.

Le président du club fusionné, c’est Jean-François Lambois. Ce citoyen de Wibrin, propriétaire d’un bar à Houffalize, ne s’était jamais impliqué dans le comité d’un club. Par contre, le trésorier et le correspondant qualifié ne sont pas des novices puisqu’il s’agit d’Alain Mathieu (Winaloise) et de Francis Vertez (Houffalize).

Pour la partie sportive, la commission est composée de trois anciens des trois clubs : Éric Lejeune (Houffalize), Eddy Andrianne (Winaloise) et Denis Antoine (Bonnerue). La nouvelle entité alignera deux équipes premières masculines, une équipe féminine, des vétérans, trois réserves et de nombreuses équipes de jeunes. "Les équipes premières masculines joueront toutes les deux le samedi soir à Houffalize" , explique Éric Lejeune. "La B jouera à 19 h 30 et la A à 20 heures. Cela permet de ne tenir qu’une fois la buvette et probablement aussi d’avoir plus de spectateurs."

Les équipes de jeunes joueront en alternance à Bonnerue et à Wibrin. Le terrain de Nadrin sera réservé aux entraînements. "La fusion, c’est quelque chose qui devait arriver. La plupart des clubs ont de moins en moins de bénévoles. Nous nous étions déjà rencontrés en début d’année mais la Winaloise a accéléré le processus. Ils nous ont recontactés pour dire qu’ils allaient peut-être stopper s’il n’y avait pas une fusion assez rapidement. Bonnerue a encore un peu réfléchi et nous a suivis. À Houffalize, nous n’étions plus que six ou sept dirigeants. Désormais, nous sommes quinze dans le comité, et ce sont quinze motivés. Il y a des anciens des trois clubs mais aussi de nouvelles têtes qui sont arrivées. Cette fusion nous donne vraiment un nouvel élan. Il faut maintenant que ça suive au niveau sportif. Je pense que notre équipe A se maintiendra facilement en P2 et que l’équipe B tiendra la route également."