Luxembourg Les petits Poucets veulent croire en leur rêve.

Huit formations luxembourgeoises ont franchi le cap de la première journée de la Coupe de Belgique. Elles sont rejointes au deuxième tour par Durbuy (D2). La journée suivante verra Virton (D1) entrer en piste.

À ce stade, en plus de Durbuy, il reste cinq équipes de P1 et trois équipes de D3. Les rescapés de P1 sont Ethe, Marloie, Sart, Champlon et Saint-Léger. Ils joueront tous face à des équipes de nationale à l’exception de Champlon qui défiera une P1 anversoise.

Les Marlovanais , qui seront en stage ce week-end, affronteront Pepingen dimanche. "C’est une D3 flamande, c’est du costaud", prévient le coach David Maucq. "Nous jouerons évidemment pour gagner. Pour le sport, pour bien finir le stage mais aussi parce que celui qui passera ira au tour suivant à RWDM. Cela promet une belle recette."

Coupe de la province, Coupe de Belgique et matches amicaux : jusqu’ici, les Marlovanais ont tout gagné.

"Il faut quand même préciser que nous avons surtout joué contre de bonnes équipes de P2. C’est vrai que nous n’avons signé que des victoires et que nous avons inscrit au minimum trois buts par match. La préparation se passe vraiment bien. Nous travaillons crescendo. J’avais la possibilité de jouer un match amical contre Ciney mais j’ai refusé. Nous jouons maintenant contre une D3 et pour mon programme de préparation, j’aurais préféré une P1. Mais on ne choisit pas !"

Depuis vendredi soir, les protégés du président Guy Hérion sont donc en stage à Bomal et sont hébergés par Olivier Houard, l’ancien joueur du Lorrain Arlon. Tous les joueurs du noyau y sont présents.

"Il y a vraiment beaucoup de qualités, notamment techniques, dans ce groupe. Mon ossature de base se dessine tout doucement. J’aurai trois ou quatre joueurs quasi intouchables qui constitueront la colonne vertébrale de l’équipe. Pour les autres postes, ça changera assez souvent."

David Martin