Luxembourg La nageuse du CNB ira à Helsinki en juillet pour défendre ses chances

La vingt-septième édition du Mémorial Aernouts a permis de mesurer le succès rencontré par la plus importante compétition belge de la saison en bassin de 25 mètres. Cette année encore, le nombre d’inscrits a largement dépassé la barre des 400 nageurs. Des nageurs venus des quatre coins de la Belgique mais également de France et du Luxembourg.

Et parmi le contingent des nageurs du Club de Natation de Bastogne, on assistait, l’espace d’un week-end, au retour de l’enfant prodigue. Florine Gaspard s’entraîne désormais au centre d’excellence à Liège. C’est donc avec beaucoup de plaisir qu’elle revenait dans sa piscine pour y retrouver ses amies.

"On n’a plus l’occasion de se voir aux entraînements et aux compétitions", expliquait Florine Gaspard qui s’est imposée dans trois courses sur ce Mémorial Aernouts. "Retrouver ses amis et sa famille lors d’une telle compétition, ça me fait évidemment plaisir. D’autant que je sors d’une autre compétition qui m’a permis d’aller chercher ma qualification pour les championnats d’Europe."

Un nouveau pas dans sa carrière et il est clair que le passage au rythme des entraînements du centre d’excellence lui a encore permis de franchir ce palier qui l’a fait rentrer dans le niveau européen. "Je prends cette toute première qualification comme une récompense de tout le travail que j’ai fourni depuis que je suis dans la nouvelle structure", explique la Bastognarde. "Cela représente beaucoup de travail mais les résultats sont là. J’ai abaissé mes temps sensiblement et à Eindhoven, j’ai couru le 100 m brasse en 1’0"34 et le 200 brasse en 2’32"25, ce qui était déjà en dessous des temps qualificatifs. Et j’ai fait 232" 21 lors de la finale. Maintenant, on va pouvoir passer à la préparation de ce rendez-vous qui aura lieu à Helsinki au début du mois de juillet. Côté objectif, j’espère pouvoir passer les séries et pourquoi pas me qualifier pour une finale."