Luxembourg

La beauté de la région et des paysages a impressionné les traileurs

Si la majorité des participants du trail d’Orval à Florenville sont venus du nord du pays, on y a néanmoins retrouvé pas mal de régionaux. La preuve avec le succès de François Reding sur le 28 km.

Mais ce rendez-vous, le troisième du challenge de la Semois et de la Houille, était aussi l’occasion de découvrir une région aux paysages impressionnants. Et même les proches résidents de la région avouaient avoir été surpris.

"Je n’habite pas très loin de Florenville mais j’ai découvert de très beaux coins qui m’étaient inconnus", explique Sophie Kaiser du Trail in Gaume. "Des passages à gué, quelques passages techniques mais globalement, je considère ce trail comme relativement rapide. Je mets deux heures quarante-trois pour un peu moins de vingt kilomètres. Ce qui donne une moyenne relativement rapide pour moi. Et en plus, comme je reviens de blessure, j’ai souffert à quelques reprises sur la fin et j’ai même dû marcher pour récupérer."

Habituée des trails de la région puisqu’elle était déjà partante sur la Bouillonnante, cette dernière a eu l’occasion de se rendre compte de l’entraide qui existe dans le monde du trail.

"On entend souvent des personnes se féliciter du comportement des autres participants avec des petits mots d’encouragement dans les instants difficiles. Cette fois, c’est moi qui ai pu m’en rendre compte. Des petites tapes sur l’épaule pour m’encourager, un petit mot et je me suis remotivée pour ne pas en arriver à ce qui aurait été mon premier abandon. Et puis les résultats des Diables Rouges m’a aussi donné de la motivation. Les gens nous donnaient des infos sur le score et il y avait de l’ambiance à certains passages près des maisons."

Une ambiance que l’on retrouvait d’ailleurs à l’arrivée où la victoire a été dignement fêtée.