Luxembourg Au-delà de résultats impressionnants lors des premiers interclubs, le club surfe sur une vague positive

À l’image des Interclubs, tout sourit au TC Libramont. À l’issue du tournoi où plusieurs jeunes joueurs du club se sont aussi mis en évidence, on peut commencer à tirer les premiers bilans de cette saison.

On retiendra tout d’abord les onze équipes (huit chez les adultes et trois chez les jeunes) qualifiées pour les Interséries. "Le chiffre chez les adultes est vraiment interpellant puisque nous avons aligné neuf équipes", précise le président, Jean-François Rigaux.

Ce chiffre, plus que positif, résulte d’une bonne dynamique actuelle au sein du club.

"Déjà au niveau des membres puisque nous ne devons pas être très loin des 250 joueurs, ce qui est un record depuis que je suis à la présidence. Mais plus globalement, on sent qu’il y a un engouement à plusieurs niveaux. Durant l’hiver, on a pas mal de personnes dont de nombreux adultes qui prennent des cours. On a eu plusieurs demandes pour former des équipes d’interclubs. Le tout dans l’esprit de mettre sur pied des équipes où les gens sont contents de jouer ensemble, et non dans l’idée de faire des équipes compétitives pour aller au tour final."

Une dynamique que l’on avait déjà ressenti la saison dernière avec deux formations qui avaient été très loin dans leur parcours dont l’équipe jeunes des moins de 17 ans qui avait été en finale francophone et qui a obtenu récemment le mérite sportif. Reste maintenant à pouvoir accueillir tout ce petit monde dans les meilleures conditions et, là encore, les nouvelles sont plutôt bonnes.

"On a pris un peu de retard durant l’hiver mais pour la fin de l’année, on devrait pouvoir inaugurer notre nouveau club-house", confirme le président. "Et dans la foulée, nous avons l’intention de mettre sur pied un dossier auprès d’Infrasports afin de renouveler le revêtement de nos terrains extérieurs et de passer de la terre battue vers le French Court."