Luxembourg

Marc Grosjean compose avec un effectif très large pour ce premier match officiel au Faubourg d’Arival face à Meux (sa. 20h)

Deux matches amicaux en 24 heures et des enseignements à tirer. Virton a croisé le fer avec les Espoirs - renforcés par six éléments du noyau A - du Sporting de Charleroi mardi et a défié les Francs Borains mercredi. Deux probants succès, 4-1 et 3-0, avec des onze entièrement… différents. C’est dire la richesse du noyau mis à la disposition de Marc Grosjean. Les prétendus titulaires n’ont pas plaidé leur cause, livrant une première mi-temps (0-0) indigne de leurs qualités. Sans un excellent Geordan Dupire entre les perches et l’incroyable maladresse des attaquants du RFB, le score aurait indiqué 0-2. "J’avais donné congé mardi et cela s’est vu", indique le mentor. "L’échauffement n’était pas des plus réussis. Le travail défensif n’était pas bon."

La deuxième période (3-0 via Koré, Lecomte et Prud’homme) s’avéra de meilleure facture. La montée au jeu des remplaçants (NdlR : Prud’homme et Lavie) qui apportèrent plus de courses ne fut pas étranger à ce regain de forme. "Il faut de la course en football !", martèle le successeur de Samuel Petit.

En un mot comme en cent, personne n’est installé ni assuré de sa place au sein de ce noyau composé d’une trentaine d’éléments. Les nombreux jeunes - Prud’homme (19), Devresse, Lamotte, Hery, etc. - ont et auront leur mot à dire.

Titularisé à plusieurs reprises lors de la défunte campagne, international U21 avec le grand-duché de Luxembourg, Lucas Prud’homme saura plaider sa cause. "J’ai des solutions. Lucas, vous le connaissez. J’apprends seulement à le connaître. Il amène de la vitesse, de la justesse, de la verticalité."

Milieu de terrain créatif, facile balle au pied, l’adolescent pourrait bien figurer dans le onze lors de la réception de Meux dans le cadre de la Coupe de Belgique. Il s’agit du premier match officiel au Faubourg d’Arival. "L’envie est de parvenir à faire (re) vibrer les gens", dixit Marc Grosjean.


Casto : “Pas un match de gala pour nous”

Après sa large victoire face au Tempo Overijse le week-end dernier (5-1), Meux se déplace à Virton. Une affiche qui peut être assimilée à un match de gala pour les sympathisants des Verts mais pas pour le coach, Marco Casto. “On n’ira pas là-bas en se disant ça et en jouant la fleur au fusil. Pour nous, c’est un match de Coupe qui entre dans notre préparation et un bon test après avoir sorti une bonne équipe de D2 amateurs qu’est le Tempo”, explique le coach meutis qui devra se passer de Van Hyfte, victime d’une commotion en début de semaine en amical face à Onhaye. Les chances de Meux restent maigres, mais l’exploit est possible. “On ne part clairement pas favori. Ça reste une D1 amateurs, qui joue son premier match à domicile et qui a transféré des joueurs d’expérience (Guillaume François, Anthony Moris, Aurélien Joachim, etc.). Mais s’ils ont vu notre match contre Overijse, ils vont nous prendre au sérieux.”