Luxembourg

Le multiple champion du monde de trial va prendre le départ de sa première course d’Enduro VTT au Grand Raid Godefroy

On se réjouit déjà d’être sur les bords de la Semois ce samedi à Bouillon. De nombreux pilotes nationaux et internationaux sont déjà inscrits pour venir en découdre sur les les "spéciales" vicieuses de la 4e édition de l'Enduro de Bouillon, chapeauté par le Grand Raid Godefroy et organisée par l'équipe d' Endur 'Ardenne Team, pilotée par Philippe Cambron.

Ce seront quelques 330 "riders" qui profiteront des traces dessinées sur et autour des crêtes de la Semois. Une boucle de 33 kilomètres et 1.200m de D+ les départagera.

« Les vallées et sentiers de la région se prêtent bien à cette discipline », explique l’organisateur. "Un concentré de racines, cassures de pentes, roches ou encore de virages serrés font de cette manche bouillonnaise un must de la discipline en Belgique. »

Au niveau national, les meilleurs seront présents, à l’exception du récent vainqueur de la finale de la Coupe du monde de descente, Martin Maes, avec le gratin du challenge Belgian Enduro Cup. En tête de ce classement, on retrouve Julien Soussigne, déjà deux fois vainqueur de cette Coupe, suivi de près par Olivier Bruwière.

Bouillon étant la manche finale de ce championnat, tout va se jouer ce samedi entre ces deux funambules autour du château de Bouillon. Sans oublier quelques outsiders à la victoire du jour, tel que Bart de Vocht, récent vainqueur de la manche à Daverdisse, pour ne citer que lui.

Vers 14 heures, le vainqueur de la coupe 2018 sera connu. Mais celui qui sera sans doute au centre des discussions et de l’attention, c’est sans conteste Kenny Belaey. Le multiple champion du monde de VTT-Trial sera en effet pour la première fois au départ d’un Enduro-VTT. Quant on connaît sa dextérité au guidon de sa machine, on peut s’attendre à du spectacle lors de ses passages. Assurément une présence qui vaut à elle seule le détour.

Parmi les autres personnalités présentes, on retrouve Patric Maes en catégorie E-Bike, qui comptera environ 10 participants cette année. Particularité, en lien avec les épreuves marathons du dimanche, une cinquantaine de pilotes sont inscrits sur l'épreuve du combiné. Il s'agira pour ceux-ci d'effectuer 45 km en XC et un classement mixé sera établi à l'issue de ces deux courses.

L'Enduro étant un sport particulièrement visuel , il sera possible au public d' admirer les prouesses des pilotes en différents endroits.



Marathon Bouillon: la finale du BAMS

Après l’Enduro du samedi, on vous servira une bonne dose de VTT Marathon dès potron-minet le dimanche matin. En effet, après les épreuves disputées notamment à la Baraque de Fraiture et Achouffe, Bouillon est la troisième étape luxembourgeoise du BAMS. Un rendez-vous qui correspond également avec la dernière manche de la saison. On connaîtra donc à l’issue de cette journée les vainqueurs dans les différentes catégories. Cette finale devrait évidemment attirer les meilleurs spécialistes belges des longues distances et, pourquoi pas, quelques pilotes étrangers. Les distances de 130 et 160 kilomètres sont les deux courses chronométrées qui rentrent en ligne de compte pour le Belgian Ardenne Marathon Series et ils sont pour l’instant près de 150 à être annoncés.

A côté de cela, il y a aura aussi d’autres distances, plus accessibles, avec les 45, 70 et 90 kilomètres.

Unique en Belgique, on retrouvera également une course ouverte uniquement aux adeptes de l’E-Bike. Pour l’instant, sur ces distances, on compte déjà plus de 700 préinscrits. On en attend encore le double lors des inscriptions du jour-même puisque des conditions climatiques idéales sont annoncées.


Le programme

Vendredi

  • 18H00 à 20H30: départ du GRG by night

Samedi

  • 09H30: premier départ de l’Enduro

Dimanche

  • 07H30: départ des 130 et 160km
  • 08H30: départ des 90km
  • 09H00: départ des 70km
  • 09H30: départ des 45km