Mons Luigi Nasca doit tout d’abord apprendre à connaître son groupe

Prise de contact ce lundi pour Luigi Nasca et les nouveaux de Quévy-Mons avec le stade Tondreau. Les Montois ont de l’ambition et ces premières semaines de travail seront prépondérantes pour la suite des opérations.

"On a planifié la préparation sur six semaines pour être prêts le 26 août avec la reprise du championnat, confie le T1 montois. C’est comme cela que je fonctionne habituellement. Comme je ne connais pas bien le groupe mis à ma disposition, j’ai choisi trois matches amicaux face à des équipes de divisions supérieures lors des trois premières semaines pour bien jauger les garçons. Il y aura l’Olympic, Châtelet et Walhain avec le match de coupe face à Péruwelz entre les deux premiers."

Les tests VMA ont été réalisés avant le départ en vacances et chaque élément a reçu un programme individualisé.

"Et s’ils l’ont suivi correctement, ils auront plus de facilité pour le travail qui les attend ces prochaines semaines. J’aurai une idée plus précise déjà ce lundi soir puisque pour la reprise, on ne fait que du foot. Comme pour une maison, l’important, ce sont les fondations. On va donc travailler la tactique au niveau défensif durant les deux premières semaines, avant de passer à l’animation."

De Amicis , Bastaens et compagnie ont rendez-vous chaque jour de la semaine à l’exception de jeudi et de dimanche. Ils vont forcément souffrir, mais comme beaucoup les voient déjà comme les gros favoris de la série, rien ne sera laissé au hasard pour ne pas décevoir à la fin du prochain exercice.