Mons Retour sur une fusion avortée avec le puissant voisin Selaklean

La salle omnisports de Thulin n’accueillera plus, la saison prochaine, de rencontre de division 1 à la Ligue. Comme on le sait, le club de Selaklean a décidé de mettre fin à ses activités de notre côté de la frontière et la tentative de rapprochement avec le Magic a avorté. "Lorsqu’Ablak Ouafik a décidé de se concentrer sur Orchies après les playoffs, on a discuté ensemble pour voir si on pouvait s’associer" , commente Frédéric Saussez, le président de Magic. "Je crois qu’il avait envie de garder un pied en Belgique au cas où… De notre côté, on avait constitué un bon groupe pour la D2 et avec le renfort de l’un ou l’autre joueur de Selaklean, ça pouvait tenir la route." Mais le mariage n’a finalement pas été célébré. "Parce que nous avons appris que la Fédération française a décidé que les joueurs ne pouvaient plus évoluer en double affiliation. Alors, notre projet n’avait plus de sens car sans renfort, c’était impossible."

C’est que chat échaudé craint l’eau froide. "On a déjà connu deux fois la D1 mais à chaque fois, on n’y était pas préparé et on était redescendu tout de suite. On ne voulait plus connaître la même expérience. Et cela même si je trouve que le niveau est en train de baisser et qu’on n’aurait pas forcément été condamnés d’avance."

Pas de fusion, ni de rachat de matricule donc. Et c’est donc avec des ambitions que le dernier club thulinois abordera la future saison en D2. "Il y a quatre ou cinq équipes qui seront costaudes mais si l’occasion se présente, on la saisira. Et là, ça se fera sportivement."

Avec le retour de Cyril Declerck mais aussi les arrivées de Maffeo (Hoboken) et des frères Urbain, qui évoluaient en plaine, Magic Thulin veut continuer à grandir. D’autant qu’il ne vivra plus dans l’ombre du puissant voisin. "Contrairement aux années précédentes, on ne jouait plus le maintien et nous avons donc eu de plus en plus de supporters. Avec nos transferts régionaux et le départ de Selaklean, on pourrait en avoir plus encore."