Mons L’ambitieux renfort formé au Losc aime son nouvel environnement


Déjà douze nouvelles têtes du côté du RFB en ce début de saison, mais les plus fidèles supporters du club se rappelleront qu’ils ont déjà croisé la route d’Illies Bruylandts. Le joueur français était en effet dans l’effectif du RWDM quand les Bruxellois ont été champions il y a deux saisons et les premiers contacts datent de cette époque.

"J’avais apprécié la façon de jouer de l’équipe et j’ai eu beaucoup de contacts avec David Lasaracina et Roland Louf. Comme ils sont montés en D2 amateurs, le projet a pu se concrétiser. Si je ne suis pas venu plus tôt, c’est surtout parce que j’étais encore sous contrat pro au Lierse. Dès que j’ai été libre, j’ai opté pour le RFB, malgré quelques offres de niveau supérieur à l’étranger."

En débarquant au stade Robert Urbain, celui qui a été formé notamment à Lille retrouvait quelques vieilles connaissances. "Je connais Prosper Mendy ou Corentin Haloucha avec qui j’ai évolué au Losc. Je connaissais aussi un peu Hedi Chaabi, sans oublier ceux que j’avais eus comme adversaires. Nicolas Huysman ? Je n’ai jamais travaillé avec lui mais on m’en a dit beaucoup de bonnes choses et c’est une des raisons qui ont dicté mon choix."

Celui qui se définit comme dribbleur, capable de donner la dernière passe avec le sens du but, ne manque pas d’ambition.

"Mon premier objectif est de monter avec les Francs Borains. Dès les premiers entraînements, on a pu voir qu’il y avait de la qualité dans le groupe et je suis sûr qu’on pourra faire une bonne saison. De mon point de vue, je pense que je dois surtout retrouver du rythme après une année sans compétition, et peut-être un peu de masse musculaire durant la préparation."

Ce qui est déjà acquis, c’est son attrait pour la région. "On a un groupe avec une très bonne ambiance. Les gens qui s’occupent du club sont très gentils, mais la région est comme ça. Je suis persuadé qu’on va passer de bons moments…"