Mons Le gardien français du RFB reste dans le Borinage comme n°2. Pour le moment…

Il y a quelques jours, on l’annonçait encore à Gravelines mais finalement, c’est bien le maillot des Francs Borains que Jason Corbeau portera encore la saison prochaine. Le portier nordiste a choisi la voie de la raison, et comme c’était aussi celle du cœur… "Les négociations étaient en effet bien avancées avec Gravelines, mais il y a eu un changement d’entraîneur et ça a redistribué les cartes. Les choses ont traîné et je voulais avancer. Cela s’est passé pratiquement de la même façon avec Oostduinkerke. C’était intéressant parce que c’est à un quart d’heure de chez moi, mais j’ai aussi senti que ça n’allait pas aboutir."

Jason Corbeau s’est alors retourné vers la direction boussutoise. "Même si on n’avait jamais perdu le contact parce que David Lasaracina et Nicolas Huysman faisaient le forcing pour que je reste, ils m’ont accueilli à bras ouverts mais en tant que deuxième gardien et les choses ont été très claires à ce sujet. C’est de toute façon préférable de savoir dans quelle pièce on joue."

La volonté des dirigeants de le garder montre que le garçon a fait preuve d’une excellente mentalité lorsqu’il a été écarté l’an passé pour Benjamin Bertrand. "Je dois avouer que je l’ai mal pris au début parce que je pense que j’avais aussi fait gagner des points au club. Ils ont eu l’opportunité de le faire et j’ai perdu ma place. Ce qui m’a donné un autre rôle au sein du groupe. Parce que même si les joueurs les plus utiles sont ceux qui sont sur le terrain, on ne sait pas ce qui se passe dans le vestiaire et d’autres peuvent avoir aussi un rôle important."

Doublure de Maxime Vandermeulen ("contre qui j’ai joué une fois et il avait livré un très bon match"), fraîchement arrivé de Couvin-Mariembourg, Jason Corbeau ne compte pas se contenter de son statut de doublure. "Je vais bosser dur pour inverser la tendance actuelle. L’an passé, il y a eu l’épisode Allard, mais j’avais travaillé et j’avais eu l’occasion de rebondir. Le foot va tellement vite… Je me tiendrai prêt."

Bientôt papa pour la 3e fois, l’intéressé a reçu l’aval de ses proches et dans sa réflexion, ça a beaucoup compté.